Jeudi 28 janvier 4 28 /01 /Jan 11:00
entete holmes t1 t2
4 mai 1891,
Sherlock Holmes disparaît en Suisse aux Chutes de Reichenbach, entraînant avec lui dans la mort son plus grand ennemi, le professeur Moriarty.

Quelques jours plus tard, l’appartement du détective au 221 b Baker Street est mis à sac par des hommes de main envoyés par Mycroft Holmes, le propre frère de Sherlock. Mycroft tente ainsi de détruire toutes les preuves de la folie de son frère, qu’il accuse de s’être abandonné à la cocaïne.
Pour lui, la mort de Holmes est le suicide déguisé d’un homme qui ne pouvait se résoudre à voir son cerveau détruit par la drogue.

Malgré les preuves apportées par Mycroft Holmes, le docteur Watson se refuse à croire cette version des faits. Il se lance à travers toute l’Europe dans une incroyable enquête qui va tout lui révéler de l’histoire de Sherlock Holmes et de sa famille.
Chez les parents d’Holmes, le mystère s’épaissit. Watson fait de bien mystérieuses découvertes en fouillant dans la chambre d’enfance de son ami. Quelle influence a bien pu avoir Mycroft Holmes sur son frère Sherlock ? Comment interpréter les propos de Mycroft qui affirme que l’ennemi mortel d’Holmes, le professeur Moriarty, n’a jamais existé ?


Luc Brunschwig se réaproprie totalement l'oeuvre de Conan Doyle sans pour autant édulcorer les  travers de ce personnage fascinant qu'est Sherlock Holmes.
Ici le scénariste de BD imite le romancier en racontant Watson qui relate l'histoire de la disparition tragique de Holmes, en pointant du doigt le côté subjectif des récits du docteur. Watson à largement idéalisé le fameux détective depuis des années et il se rend compte, au fil de l'enquête, que son ami ,et la famille Holmes en général, ont pas mal de secrets enfouis.
L'intrigue se dénoue par petites touches, les indices sont délivrés avec parcimonie. Le scénario est vraiment bien maîtrisé.

Cecil, quant à lui, nous offre des planches à l'atmosphère mystérieuses, entièrement réalisées en bichromie. Le dessin qui se veut réaliste, est vraiment excellent et renforce considérablement le côté obscur de l'intrigue.
Chaque album compte 32 planches (collection 32 oblige, dont le directeur n'est autre que Luc
Brunschwig
^^).
Ces 2 premiers tomes annoncent d'ores et déjà que cette ultime enquête (prévue en 9 volumes),nous offrira de bons moments de lecture, et peut-être même l'avènement d'une très grande série.
Seul petit soucis, le rythme de parution est très lent, 2 ans entre chaque album!!! logiquement, le 3ème opus devrait donc voir le jour cette année, enfin espérons-le...

Extrait du tome 1

717058 01


Extrait du tome 2:

holmes2 pla

FUTUROPOLIS-LOGO-Bitmap 01

Par ZorgBlog - Publié dans : Futuropolis - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés