Daytripper - Au jour le jour

Publié le par ZorgBlog

5040 cLes mille et une vies d'un aspirant écrivain... et ses mille et une morts. Brás de Oliva Domingos, fils du célèbre écrivain brésilien, passe ses journées à chroniquer les morts de ses contemporains pour le grand quotidien de Sao Paulo... et ses nuits à rêver que sa vie commence enfin. Mais remarque-t-on seulement le jour où notre vie commence vraiment ? Cela commence-t-il à 21 ans, lorsque l'on rencontre la fille de ses rêves ? Ou au crépuscule de sa vie... [synopsis éditeur]

 

Daytripper et une pépite sortie tout droit de l'esprit fertile des deux frères Brésiliens, Fabio Moon (De: tales, Casanova: Gula) et Gabriel Ba ( Umbrella Academy). Cette collaboration fraternelle à donné naissance à un chef d'oeuvre (car il n'y a pas d'autres mots) qui retrace la vie d'un homme au travers des différentes étapes de sa vie. Mais c'est aussi et surtout une oeuvre personnelle qui vous amènes à un questionnement, une introspection. C'est une réflexion sur le vie, la mort, votre rapport à la famille, sur l'amitié également... Daytripper est avant tout un récit sur l'importance de vivre sa vie pleinement chaque jour, et de profiter de chaque instant, car ce sont peut-être les derniers... faire des choix, vivre, et ne jamais rien regretter... facile à dire.

 

La structure du scénario de cet album est une des plus originales qui m'a été donnée de voir jusqu'à aujourd'hui.Daytripper-7   les deux auteurs ont décidé de présenter leur personnage à différentes époques de sa vie en ponctuant chacune de ces phases par la mort de Brás (il meurt chaque fois de différentes manières et à différents âges). Du coup il est assez difficile en début de lecture de créer un lien narratif entre les événements de la vie de Brás. Et pourtant en refermant le livre, l'on découvre que tout s'est mis en place de manière très fluide sans s'en être réellement rendu compte. Comme si la vie de Brás n'était juste qu'un fil rouge dans ce récit entrecoupé de ses hypothétiques morts. D'ailleurs toutes ces morts sont liées aux choix que fait le personnage. Vous savez, tous ces choix que nous avons fait nous même et qui ne nous apparaissaient pas forcément comme existentiel dans l'instant, mais qui peuvent avoir un impact important (positif ou négatif) sur notre avenir...

 

[...] Brás: Et si je rate mon entretien d'embauche parce qu'on est restés ici, juste à cause d'une fille ? 

Jorge: Et si tu ratais cette fille à cause d'un entretien d'embauche ? T'inquiètes. Elle va venir. [...]

 

4027421525 d95b5191f1 oGraphiquement, là aussi, la qualité est au rendez-vous, le dessin de Gabriel Bà (avec Fabio Moon) est toujours aussi bon. Son trait est sublimé par la mise en couleur très juste de Dave Stewart (B.P.R.D, Criminal). ce qui m'a vraiment séduit ce sont ces dégradés de couleurs lorsqu'il s'agit d'illustrer les magnifiques couchés de soleil et les prairies Brésiliennes. A ce sujet vous pourrez contempler tout le nuancier des verts et des teintes orangées.  Le tout est présenté dans une bien belle édition. Car il faut également souligner la qualité du travail de l'éditeur Urban Comics (filiale de Dargaud) qui place la collection vertigo de plus en plus comme un gage de qualité. 

 

Difficile de donner un avis véritablement complet sur cet album car il y aura autant de vision et d'interprétation que de lecteurs. Chacun aura une relation, un regard différent vis-à-vis de cette oeuvre en fonction du déroulement de sa propre existence, de ses expériences heureuses ou malheureuses.

 

Daytripper est un album que j'ai refermé en me disant que je venais de prendre une claque. Une lecture dont on sort transformé, qui ne vous laisse pas indifférent en tout cas, vous touche et vous amène forcément à un questionnement sur votre propre existence. Peut de BD m'ont troublé à ce point et c'est pourquoi Daytripper est un album fabuleux à mes yeux. L'incontournable de cette année. J'ai même envie de dire, qu'à mon avis, Daytripper serait un digne successeur aux chroniques de Jérusalem (Guy Delisle) pour Angoulême 2013.

DAYTRIPPER1-610x250


Daytripper

5040 cDe Fabio Moon et Gabriel Bà 

Edité par Urban Comics / 2012

Planches: 252



Baladez-vous sur...

Le site d'Urban comicset visionnez une interview  des auteurs.

 

PlancheS 33179

daytrippersampa  Daytripper-5


Publié dans Comics

Commenter cet article

Yaneck Chareyre 02/09/2012 13:49

Bon, comme Lunch, je suis complètement d'accord avec toi. Je partage entièrement ta conclusion du début à la fin. Moi aussi j'ai eu la sensation d'avoir lu un truc fort, en fermant le bouquin. Et
un prix à Angoulême serait bienvenu, c'est clair.
Si tu veux lire ma chronique, en voici le lien:
http://www.chroniquesdelinvisible.com/article-daytripper-la-bd-du-mercredi-109312245.html

Sinon, est-ce que je te sollicite toujours pour le top bd des blogueurs? Malgré ton retour ça fait un moment que je n'ai pas eu de notes de toi. Dis moi où tu en es de cette initiative, s'il te
plait.

ZorgBlog 07/09/2012 09:32



Salut Yaneck,


effectivement, je ne participe plus du tout au top BD des blogueurs, car je pense que je ne publie plus assez pour ça. Un article toutes les 2, 3 voire 4 semaines, ce n'est pas assez, je crois,
pour être représentatif. Et puis je crois aussi que je ne me retrouve plus dans cette démarche qui consiste à noter des BD. Je respecte totalement les gens qui le font, mais j'avoue que ça ne me
correspond plus ^^


Je vais lire ton article de ce pas. Tu auras également remarqué que le blog à déménagé, voici la nouvelle adresse:


http://stripbystrip.wordpress.com/


A bientôt là-bas


 


 


 



Lunch 19/08/2012 18:10

Je partage ton avis à 200%. C'est un album qui m'a beaucoup touché dans sa justesse.
Et puis ce graphisme... c'est extraordinaire !

ZorgBlog 19/08/2012 18:57



Franchement j'ai été bluffé