Thermae Romae - Tomes 1 à 3

Publié le par ZorgBlog

thermae-romae-t1Thermae Romae c'est l'un des mangas les plus vendu au monde dans l'année 2011 (36 ème au classement selon le très respecté magazine Gekkan Nikkei Entertainment (voir le site Manga news), bien loin derrière les indétronables One piece et autre Naruto mais devant des séries comme Negima ou Switch Girl. Une position pour le moins intrigante lorsque l'on lit le pitch de la série, mais que je comprends mieux après la lecture des 3 premiers volumes de cette nouveauté sortie en France depuis mars 2012.

 

Le récit de Thermae Romae se déroule à Rome sous le règne de l'empereur Hadrien. A cette époque le calme règne plus ou moins sur l'empire malgré quelques mouvements à l'intérieur du pays. Rome est à son apogée territoriale et malgré une gestion despotique du pouvoir, l'empereur Hadrien n'est pas un grand amateur de la guerre. Ce qu'il l'intéresse avant tout c'est de faire de Rome la ville des arts et de la culture.

C'est dans ce décorum que l'on va suivre Lucius Modestus, un jeune architecte, dont la spécialité est la construction des bains qu'ils soient publiques ou privés. Le problème, c'est que Lucius n'a plus beaucoup d'idées originales et il a était poussé à la porte par son maître Apollodore (grand architecte de l'empereur Trajan, le prédécesseur d'Hadrien). Ses constructions sont considérées comme trop classiques aux yeux de ses contemporains qui cherchent de la nouveauté et cette situation à évidemment un impact direct sur sa situation familiale.

Cependant sa vie va être complètement bouleversée lorsqu'un jour, décidant d'aller se baigner aux thermes pour s'y décontracter, il est violemment aspiré dans le fond du bassin. Puis en quelques secondes par un inexplicable procédé, Lucius ressurgit, projeté en plein Japon du 21e siècle. D'abord déconcerté par ce qui vient de lui arriver, il va vite découvrir que cette civilisation Japonaise (Lucius les appelles les "visages plats") a une avance technologique considérable sur Rome. Lucius va donc faire régulièrement des aller-retour temporel entre le 21e siècle et la Rome antique afin de ramener une foule d'idées et d'objets qui vont faire de lui, petit à petit, l'architecte le plus en vogue de l'empire.

 

fileL'idée de Mari Yamazaki lorsqu'elle a décidé de créer ce manga à été de mettre en parallèle deux cultures dans lesquelles les bains et les thermes tiennent une place prépondérante. Il est cependant plus juste de dire que les thermes étaient très prisé dans la Rome antique alors que cette tradition est encore largement inscrite dans la culture Nipponne. Et pour comprendre pourquoi l'auteure à décidé de lancer une série sur ce sujet, il faut d'abord lire la biographie de Mari Yamazaki, elle qui, Japonaise de naissance, à passé également une bonne partie de sa vie en Europe et plus particulièrement en Italie pour y étudier la peinture aux beaux-arts de Florence (lire sa biographie chez Casterman). Voilà qui peut expliquer pourquoi elle a finalement voulu raconter ce qu'elle a elle-même pu constater lors de son apprentissage des arts Italiens.


Je vous le dis tout de suite, je ne vais peut-être pas être le plus objectif des lecteurs pour donner un avis sur lethermae romae image1 début de cette série (quoique) car j'ai lu les deux premiers tomes avant de partir pour le Japon au mois d'avril et le troisième à mon retour. Alors évidemment lire Thermae Romae, m'a rappelé d'excellents souvenirs, ayant testé moi-même les bains, et autres onsens (les sources d'eau chaudes naturelles) à Yufuin dans la région d'Oita. Personnellement j'aime beaucoup cette série même si je lui trouve quelques défauts. La principale qualité du manga de Mari Yamazaki tient dans cette faculté à vous instruire. Franchement c'est une mine d'informations pour qui veut découvrir la culture Japonaise mais aussi l'histoire de l'empire Romain. Il y a des informations sur pratiquement toutes les pages et je ne vous parles pas (si je vous en parle quand même ^^) des excellentes doubles pages que l'on trouve régulièrement dans chaque manga et où Mari Yamazaki mêle informations culturelles et anecdotes personnelles. Là est le côté très positif de Thermae Romae, on apprends pas mal de choses.

Pourtant, et je vous le disais plus haut, cette série ne possède pas que des qualités. Elle a ce côté un peu répétitif. Je m'explique. En réalité l'auteure utilise toujours la même trame scénaristique : Lucius  reçoit une demande pour construire des thermes, il est confronté à un problème, il tombe à l'eau (généralement tout seul comme un grand ^^), il arrive au pays du soleil levant, découvre la solution à son problème puis revient à Rome (toujours en ce cassant la figure dans l'eau) pour mettre en oeuvre ce qu'il a vu, et tout le monde le glorifie. Vu comme ça, vous allez penser que je schématise, et bien pas tant que ça. Il y a bien ça et là un début de conspiration qui se met en place contre notre héros. Oui, être le meilleur, ça attise les jalousies, et d'autant plus lorsque l'on devient le favori de l'empereur. Mais même dans ce cas il s'en sort en glissant à la flotte...

Bref voilà quand même le défaut majeur de cette série... c'est un peu trop répétitif. Ce qui me rassure c'est qu'il n'y a que 6 volumes de prévu. Côté dessin, pas grand chose à dire, mis à part quelques petits défauts de proportion de temps en temps. Les décors sont correctement réalisés, et dans l'ensemble j'aime bien le trait le Mari Yamazaki.

gallery 574 253 47088


Pour conclure, je dirais que Thermae Romae est un manga destiné avant tout aux lecteurs qui souhaitent découvrir cette partie de la culture Japonaise liée aux bains et a l'hygiène de vie au Japon en général (car l'on parle aussi de nourriture ou de toilettes dans Thermae Romae). Si vous aimez l'histoire, vous pourrez également y trouver votre compte. Sinon, j'ai envie de dire, passez votre chemin sauf bien sûr si vous êtes curieux(ses). J'apprécie cette série, et je réussis à passé outre le côté répétitif pour apprécier le côté historique et culturel mais je ne pense pas que tout le monde sera dans ce cas.

 

Thermae Romae Tomes I, II, III

thermae-romae-t1album-cover-large-161789782203050822De Mari Yamazaki 

Edité par Casterman (Sakka) / 2012

Planches: 180 par tome



 

Thermae-Romae-vostfrBaladez-vous sur...

Le site " journal du Japon" où vous pouvez lire une excellente interview de Mari Yamazaki qui revient sur le succès de la série au Japon.

 You tube et l'épisode 1 (VOSTA) de Thermae Romae en anime ! (au passage je trouve la réalisation un peu bizarre) - Pas très légal tout ça, mais amusant.



 

9782203049093 3
 Thermaeromae01 07

 

Publié dans Casterman

Commenter cet article

clovis simard 21/10/2012 01:20

Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.20 - THÉORÈME la CHUTE. - La fin de l'Empire Romain.

clovis simard 21/10/2012 00:55

Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.20 - THÉORÈME la CHUTE. - La fin de l'Empire Romain.

Choco 02/08/2012 11:56

Je suis moins dure que toi mais je te rejoins tout à fait sur les qualités et les défauts de cette série. Le côté répétitif du scénario est vraiment dommage...

ZorgBlog 03/08/2012 14:32



En fait je ne sais pas si je suis dur, mais c'est dommage, je pense qu'il y avait un potentiel énorme dans cette série. Car je reste persuadé qu'un excellent scénariste (sachant déroulé une
intrigue qui tient la route) lié aux connaissances de Mari Yamazaki sur la culture Japonnaise et Italienne aurait pu donner quelque chose de fort. C'est un peu du gâchis sur ce coup...C'est le
sentiment que j'en ais en tout cas.


Maintenant l'on sait qu'il n'y aura que 6 tomes et je pense que c'est une bonne chose pour les lecteurs qui, comme nous, apprécient ce manga malgré son scénario répétitif. Je lirais les 3
prochains volumes quand même, car Thermae Romae reste un manga très instructif ^^