Le tueur - (T8)

Publié le par ZorgBlog

entete tueur t8

Au Vénézuela, le Tueur a temporairement fait alliance avec les Cubains et leurs intérêts, incarnés par la voluptueuse Katia. Il mène une campagne d’assassinats ciblés contre la junte militaire, afin de provoquer le retour du président élu. Quelque chose comme une croisade pour une juste cause, bien peu dans la nature du Tueur… Qu’est-il donc arrivé à l’exécuteur sans pitié ? Le fait d’avoir un enfant a-t-il finalement transformé son regard sur le monde ? Ou bien est-il simplement amoureux et manipulé par son ensorcelante Cubaine, comme le lui souffle Mariano, son éternel contact dans les milieux mafieux ? [Descriptif éditeur-Casterman]

 

Le tueur revient dans un tome 8 relativement riche, le personnage continue d'évoluer. Une évolution qui avait déjà bien débutée dans le tome 7. L'intrigue se déroule en grande partie à Cuba (comme le tome 7), même si les auteurs nous emmènes aussi au vénézuela (où vivent sa femme et son fils) ou au Canada.

Mais cette série n'est pas qu'un moyen de voyager virtuellement, c'est aussi un moyen pour les auteurs de porter un regard sur la perversité de l'homme en général. Après chaque mission, le tueur sort toujours marqué par le crime qu'il vient de perpétrer, et s'engage souvent dans des réflexions philosophiques et cyniques autour de la politique, la justice, et sur le fonctionnement du monde.

De son côté, Luc Jacamon continue de nous régaler avec ses belles planches colorées.

En gros la qualité ne faiblit pas et vivement le tome 9, car à la fin de ce dernier opus, le tueur est face à un très gros problème qui pourrait bien provoquer un tournant dans la série.

 

N.D.R: apparemment, David Fincher aurait acheté les droits de la série pour en faire une adaptation au cinéma, avec entre autre, Brad Pitt.

 

Chroniques-2010 6940Chroniques-2010 6939

Publié dans Casterman

Commenter cet article