Kana

Mardi 26 juin 2 26 /06 /Juin 07:00

1 largeBonne nuit Punpun nous raconte les aventures du quotidien d’un jeune garçon de cm1 nommé Punpun. La fille qu’il aime vient de quitter son école mais fort heureusement une nouvelle vient d’arriver : elle s’appelle Aiko et il en est fou amoureux. Sa vie bascule le jour où son papa est envoyé en prison pour ses accès de violence sur la maman de Punpun qui finit l’hôpital, son oncle est donc venu emménager chez lui. Ses journées son partagées entre les cours, les moments complices avec Aiko et ses copains avec qui il découvre les mystères de la sexualité.

Un beau jour en regardant une vidéo X ils tombent sur le testament d’un meurtrier leur avouant qu'il a caché les corps de ses victimes avec un grosse somme d’argent dans une vieille usine pour quiconque les trouverait et révélerait la vérité... Punpun ayant besoin d’argent pour suivre Aiko qui ne peut plus supporter les bizarreries de sa famille, il décide d’y aller suivis de ses amis et d’Aiko. Pour Punpun et ses amis c’est le début d’une nouvelle aventure ! [synopsis éditeur]

 

Franchement, j'ai acheté ce tome 1 par pur hasard. J'ai été attiré par la couverture jaune poussin (toutes les couvertures sont flashy ^^). Et puis lorsque j'ai ouvert le manga, c'est de la stupeur teintée d'incompréhension qui a remplacé la curiosité. En effet le personnage principal, Punpun, ainsi que la famille de celui-ci sont représentés sous la forme d'oiseaux ! Avouez que c'est assez bizarre comme idée... D'autre part, il faut également souligné l'originalité de la narration, car l'intégralité des conversations de Punpun nous sont racontées de manière indirecte. Punpun ne s'adresse jamais au lecteur directement, et ses propos sont toujours rapportés à la troisième personne.


Bonne nuit Punpun ça raconte simplement la vie complexe que peut avoir un petit garçon qui découvre l'amour, mais qui doit aussi faire face aux autres difficultés de la vie, aux doutes, aux problèmes familiaux. Mais comme dans la vie, tout n'est pas si noir, Punpun va vivre aussi d'excellents moments avec tous ses amis. D'ailleurs, à ce sujet, la fin de ce premier volume est pour le moins mystérieuse et vous invites à lire le second tome rapidement.

A l'heure où j'écris ces lignes, j'ai lu les trois premiers volumes et je ressens une sensation assez particulière. D'un côté l'on sent bien que l'histoire est dramatique et ne va pas forcément bien se terminer, et puis d'un autre côté j'ai vraiment envie de continuer à lire le récit de la vie pas toujours rose de Punpun...

PUNPUN

Côté dessin, l'auteur utilise un trait vraiment minimaliste, voire enfantin, pour illustrer Punpun et toute sa famille. Ce qui est en totale opposition avec le dessin global soigné, maîtrisé comme sait le faire Inio Asano (Solanin, un monde formidable, le champ de l'arc-en-ciel-Nijigahara Holograph). Il faut d'ailleurs signaler au passage la qualité quasi photographique de certain arrière plan, ainsi qu'une utilisation intelligente de flou d'objectif dans quelques cases.


En tout cas, Je ne sais pas où Inio Asano va nous emmener, je ne connais pas non plus le nombre total de volumes (pour le moment 10 tomes paru au Japon) mais pour l'instant voilà une série passionnante, et cela fait bien longtemps que je n'avais pas été aussi enthousiaste au sujet d'un manga.

 

Bonne nuit Punpun - Tome 1

1 largeDe Inio Asano 

Edité par les éditions Kana / 2012

Planches: 224

 



91039

4927 p  Planche bd 17203 BONNE NUIT PUNPUN !

 

Par ZorgBlog - Publié dans : Kana - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mardi 27 avril 2 27 /04 /Avr 22:30

entete pluto t1-3Le nouveau thriller signé Naoki Urasawa est arrivé sous le nom de "Pluto". Un nouveau manga de cet auteur, c'est toujours très attendu et l'on est rarement déçu du résultat tant le bonhomme sait tenir en haleine ses lecteurs. Alors qu'en est-il de ce "Pluto" qui nous fait plus penser, au premier abord, au chien de Mickey qu'à un manga d'anticipation palpitant.


Pluto, c'est l'association de deux auteurs de haute volée. Naoki Urasawa[¹] à décidé, en 2003, de rendre hommage au travail d'Osamu Tezuka[²] (décédé en 1989), et par la même occasion d'utiliser le personnage d'Astro en adaptant "Le robot le plus fort du monde", une histoire écrite par Tezuka voilà près de 50 ans.

pluto3Mont-Blanc, un robot Suisse très puissant à été détruit sans que l'on sache par qui ou par quoi. Au même moment, l'un des cadres du groupe de défense des lois sur les robots est assassiné. Deux affaires qui n'ont en apparence aucun lien entre elles. Mais sur les scènes de crimes, les signatures sont identiques: un ornement en forme de cornes. La grande question c'est de déterminer si le meurtrier est un homme ou un robot. Car Gesicht, l'inspecteur-robot Allemand hyper-évolué, chargé de l'enquête, ne détecte pas de traces humaines sur les lieux du crime. Mais il va vite comprendre que le meurtrier cherche à détruire les robots les plus performants de la planète, dont il fait lui même partie. Gesicht décide alors de se rendre auprès de chacun d'eux, dont Astro, afin de les mettre en garde...


Urasawa fait plus que de reprendre le scénario d'origine, il se l'approprie en lui appliquant son style sipluto4 caractéristique, un dessin réaliste, et rend le récit beaucoup plus sombre, évidemment, que celui de Tezuka. Il le modernise grandement, tout en gardant des jalons posé par le scénario originel. Il multiplie les références et les hommages à l’œuvre entière d'Osamu Tezuka, notamment en faisant apparaître des personnages inspirés de ceux d’autres séries du maître du manga (Black Jack, Robita, etc.). Les qualités graphiques de Naoki Urasawa sont incontestables, les personnages sont reconnaissables au premier coup d'oeil, le trait est précis, juste, ce qui sert aussi à rendre la lecture particulièrement fluide. Et puis il y a ces quelques pages en couleur au début de chaque manga (de plus en plus courant) , petit détail mais ça me plaît beaucoup.


Si vous avez aimé 20th century boy ou Monster, vous aimerez probablement Pluto. Il y a peu de temps mort et j'ai dévoré les trois premiers tomes. Voilà un remake qui finalement s'annonce comme une oeuvre à part entière, Urasawa à parfaitement réussi son tour de force en s'affranchissant du maître.

Comment Naoki Urasawa et son co-auteur Takashi Nagasaki ont-il décidé de terminer ce thriller ? Vous le découvrirez vers fin 2010/ début 2011 en lisant le huitième et dernier tome de la série. Je ferais un nouvel article à cette occasion...wait and see ^^

pluto-extrait2-astro-boy-avril-2010

L'inspecteur Gesicht par Osamu Tezuka

© 2009 Tezuka production

pluto2

L'inspecteur Gesicht vu par Naoki Urasawa

© 2004 Naoki Urasawa

Astro Boy tome 5

"Le robot le plus fort du monde" par Osamu Tezuka

© 2009 Tezuka production

___________________________________________________________________________________

plutoN.D.R: Je vous envoie faire un petit tour chez Du9. Leur article sur Pluto est vraiment instructif, et l'auteur de cet article fait un comparatif édifiant entre l'histoire de base écrite et dessiné par Tezuka et le récit que nous livre Urasawa. C'est vraiment très bien réalisé, et ça mérite donc d'être vu ^^

--> La sortie du tome 4 de la série est apparemment prévu pour début juillet 2010.

___________________________________________________________________________________

[¹] Naoki URASAWA est né en 1960 à Kyoto. Diplômé en économie, il partage son temps, depuis le lycée, entre le dessin et la musique. En 1982, il reçoit le prix du meilleur jeune mangaka décerné par l'éditeur Shôgakukan. Sa première œuvre "Beta? - un récit de science-fiction ? publiée, il enchaîne les séries à succès et les distinctions : 35e prix Shôgakukan pour "Yawara" ! (une série sportive sur le judo) en 1990. Un hit incontestable passé du manga au petit et grand écran. L'énorme succès de Master Keaton le mène tout droit en '99 au prix Tezuka décerné à ses nouvelles créations : "Monster" et "20th century boy". Témoin de son époque, Urasawa met son dessin soigné, réaliste et classique au service d'un récit haletant et détonant proche du roman policier noir.


[²] Né en 1928 dans la région d'Osaka, Osamu Tezuka a laissé l'empreinte d'un géant dans l'histoire de la bande dessinée japonaise. Durant sa carrière, qui traverse cinq décennies (1946 - 1989), celui que les Japonais ont surnommé « le dieu du manga » explore inlassablement de nouveaux genres.
Après deux décennies consacrées au manga pour la jeunesse, Tezuka s'adresse aux adultes dès la fin des années 1960. À sa disparition, le 9 février 1989, il laisse près de 200 000 planches en legs à ses lecteurs mais aussi de nombreux films et séries d'animation. Les grands jalons de sa carrière - le Roi Leo (1951), Astro boy (1952), Black Jack (1973) ou encore l'Histoire des 3 Adolf (1982) - sont aujourd'hui célèbres dans le monde entier. Mais son immense bibliographie abrite encore bien des trésors, inconnus des lecteurs français.

Par ZorgBlog - Publié dans : Kana - Communauté : Planète BD
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés