Futuropolis

Vendredi 13 mai 5 13 /05 /Mai 07:00

9782754804240-voyage-aux-iles-de-la-desolationIl y a quelques temps, j'avais déjà fait un article sur deux carnets de voyage, Tokyo Sanpo et Manabe Shima de Florent Chavouet et j'avais pris beaucoup de plaisir à visiter le Japon par l'intermédiaire de ces Bandes dessinnées d'un genre différent. Et bien c'est encore le cas ici. La destination change, la manière avec laquelle l'auteur nous fait voyager change également. Là où Florent Chavouet nous emmenait dans une balade a pied ou à vélo, Emmanuel Lepage n'a pas le choix, ce sera le bateau. Et nous embarquons plus particulièrement sur le Marion Dufresne pour plusieurs semaines de navigation, chahuté par la houle, direction les îles de la désolation, tout un programme.

 

Les îles de la désolation...déjà rien que le nom, on sait déjà que ça pas être de la rigolade !

C'est en tout cas le nom que portaient ces îles qui font parties des T.A.A.F (Terres Australes et Antarctiques Françaises). Les îles de Crozet, d'Amsterdam, de Saint-Paul et de Kerguelen sont d''anciens vestiges de l'empire et qui aujourd'hui servent de lieux d'études à de nombreux scientifiques passionnés par la faune et la flore de cette partie du monde, qui regorge d'espèces endémiques. Des terres inhospitalières au milieu de nulle part que ces mêmes scientifiques tentent de préserver par tous les moyens.

 

Le point de départ de ce périple c'est l'île de la Réunion. C'est de l'Océan Indien que partira Emmanuel Lepage, àlepage2 bord du Marion Dufresne, un navire océanographique habitué à faire des "rotations australes" (3 à 4 fois par an). En fait c'est grâce à son frère François Lepage, photographe, qu' Emmanuel a pu embarquer entre mars et avril 2010 pour ce périlleux voyage. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on voyage avec lui.

Comme tout bon carnet de voyage, le récit se déroule au jour le jour. Certains trouveront ça un peu long et monotone mais pour ma part j'ai vraiment apprécié ce sentiment de vivre à bord, avec l'équipage. Cette impression on la doit au dessin réaliste d'Emmanuel Lepage. Des croquis créés sur l'instant, sur le vif. Tantôt en noir et blanc, tantôt colorée, l'auteur nous gratifie d'aquarelles superbes. Les éléphants de mer, les colonies de manchots, les paysages sauvages, on a le sentiment d'y être, de sentir le vent du large et la pluie qui vous fouette le visage.

Si vous aimez les voyages, cet album doit faire partie de votre bibliothèque et puis c'est un bon moyen aussi d'apprendre beaucoup de choses sur ces îles perdues au biotope si précieux.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

9782754804240-voyage-aux-iles-de-la-desolationVoyage aux îles de la désolation

Auteur: Emmanuel Lepage
Editeur: Futuropolis/2011
Planches: 156  

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

62797057  Voyage-aux-Iles-de-la-desolation-Panche-2

 

Un petit Making-of bien sympa surtout lorsqu'on a lu la BD avant, Emmanuel Lepage à vraiment du talent pour retranscrire la réalité sur le papier.

 

Par ZorgBlog - Publié dans : Futuropolis - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 23 novembre 2 23 /11 /Nov 08:00

TARDI Couv 0BD et polar ont toujours fais bon ménage et lorsque Tardi décide d'adapter un  roman de Jean-Patrick Manchette, comme il l'avait déjà fait en 2005 avec Le petit bleu de la côte ouest, l'on se dit que ça ne peut-être qu'une réussite.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Jacques Tardi, sachez qu'il y a peu d'auteurs capables de retranscrire avec autant de talents, les ambiances d'un bon vieux polar des années 70, style "tontons flingueurs". Et d'ailleurs, inévitablement, je dois vous renvoyer vers les excellents Brouillard au pont de Tolbiac, Casse pipe à la nation, etc...en gros toutes les adaptations des romans de Léo Malet. Mais ici, il n'est point question de Léo Malet et de son Nestor Burma.

 

Le personnage qui nous intéresse c'est Martin Terrier. Martin était pauvre, esseulé, un peu bête sur les bords (il l'est toujours ^^),naïf, peut-être trop idéaliste finalement.

Tout cela va changer, car Martin à un plan de carrière bien défini. Pendant 10 ans il va rigoureusement exécuter ses contrats, il n'y a pas d'école pour devenir tueur à gage, ça s'apprend sur le tas et Martin Terrier apprend vite, Il a  toutes les qualités requises pour être un bon tueur, précis, efficace et discret.

Mais voilà, après avoir accumulé assez d'argent, les 10 années se sont écoulées et il est temps pour Martin de tirer sa révérence, de quitter le métier et enfin retrouver sa promise à qui il a fait jurer de l'attendre, un amour presque impossible avec Alice Freux, une fille d'un milieu social bien différent du sien. Martin va apprendre que l'on ne quitte pas le "milieu" aussi facilement et que la vie utopique qu'il avait imaginé ne sera pas aussi rose que cela.

 

1203768302

Je ne m'aventurerais pas à vous parler de l'oeuvre de Jean-Patrick Manchette puisque je ne la connais pas vraiment, je n'ai jamais lu de romans de cet auteur. Je peux simplement vous relayer ce que j'ai lu ici et là, c'est-à-dire qu'il est considéré comme le "pape du néo polar". En revanche je connais bien mieux Jacques Tardi et lors de la lecture de cet album, je me suis une fois de plus rendu compte qu'il n'y a pas mieux lorsqu'il s'agit de rendre un récit crédible. Tardi vous fais voyager dans le Paris des années 70. La position du tireur couché, c'est du bon vieux polar à l'ancienne, ici pas de scénario alambiqué comme le sont souvent les récits policier d'aujourd'hui, l'intrigue se veut simple et de l'aveu même de l'auteur (Manchette), « une histoire de tueur absolument sans intérêt intrinsèque, uniquement un exercice technique de mon point de vue. »

Graphiquement, c'est du Tardi tout craché, que l'on aime ou pas, c'est du noir et blanc qui colle terriblement bien avec l'ambiance roman noir.Personnellement j'ai toujours adoré ce style tout en rondeur et remarquablement détaillé.

 

En conclusion,  la position du tireur couché se révèle être une excellente BD qui ne manquera pas de vous faire passer un super moment, n'hésitez pas a vous la procurer.

 

Extrait :

"- Ce que j'avais dans l'idée au début (...) quand je comptais juste que j'allais arriver et t'emmener (...) c'était un pays assez primitif, un bon climat, une monnaie faible, des rapports de gentillesse entre les gens.
- Ça existe, ça ?"

 

En supplément:

 

>>> Une édition luxueuse de cet album est aussi disponible chez les "Futuro". Un tirage limité à 550 ex.

>>> Le blog des éditions Futuropolis avec une interview de Tardi.

>>> Les fiches Wikipédia de Jean-Patrick Manchette et de Jacques Tardi.

>>> Griffu, une autre BD issue de l'association entre Manchette et Tardi vient d'être enfin rééditée chez Casterman.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

TARDI Couv 0La position du tireur couché

  

Scénario: Jean-Patrick Manchette

Dessin: Jacques Tardi

Editeur: Futuropolis/2010

Planches: 100

 

 

 

 

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

9782754803779 29782754803779 39782754803779 pg

Par ZorgBlog - Publié dans : Futuropolis - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 21 mai 5 21 /05 /Mai 08:00

entete ça arrive

Elle s'appelle Prunelle, elle voudrait sauver la planète, elle prend des douches plutôt que des bains, elle trie ses déchets, écrit au dos des photocopies ratées, elle choisie ses oeufs de poules élevées en plein air , son liquide vaisselle respecte la nappe phréatique et elle fait du vélo plutôt que du 4x4...voilà comment elle se décrit.

Mais il y a autre chose, elle est pas mal susceptible, elle mélange les expressions et c'est surtout la reine des gaffeuses !

 

ça arrive2Avec un potentiel pareil, Prunelle est le personnage rêvé pour une BD humoristique. Mais cet album c'est aussi la promesse d'une belle histoire entre Prunelle et David,son voisin du dessus.

Jusqu'au jour où elle se rend compte qu'un sitcom à succés raconte la vie quotidienne d'une jeune femme gaffeuse qui lui ressemble étrangement, dont les expressions et gaffes improbables sont les copies conformes de celles que Prunelle vit chaque jour. un étrange mystère qu'elle doit élucider !

 

Ce livre c'est du Tronchet comme on l'aime, dans le même genre que "Les damnés de la terre associés", Prunelle rencontre une multitude de personnages que nous pourrions nous même croiser dans la rue à tous moments.

Cet auteur aime composer autour de personnages quelquefois ringards, en manque d'affection, souvent décalés, mais terriblement attachants à chaque fois.

Pour utiliser une expression facebookienne...Tronchet, je suis fan !...Aussi parce que c'est un ch'tis ^^

 

ça arrive1

 

Je vous conseille:

- raymond calbuth

- Les damnés de la terre associés

- Jean-claude Tergal

- Houppeland

- Raoul fulgurex

et dans un autre genre:

-Le peuple des endormis

Par ZorgBlog - Publié dans : Futuropolis - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Samedi 20 mars 6 20 /03 /Mars 15:10
entete lulu t2

Première fois que je lisais une série d'Etienne Davodeau, et avec Lulu femme nue, je ne suis pas déçu du voyage.
Mais rappelons tout d'abord les faits:

Lulu, mère de famille de quarante ans, sans histoire, a disparu depuis plus de deux semaines, abandonnant mari et enfants à ses amis désemparés.

L’un d’eux, Xavier, a retrouvé sa trace. En une nuit, il entreprend de raconter aux autres ce qu’a vécu Lulu pendant cet étrange voyage : Lulu a quitté sa vie normale en sortant d’un énième entretien d’embauche. Elle n’avait rien prémédité. Ça s’est passé très simplement. Elle est partie avec une femme dont elle ne connaissait rien, et s’est octroyé quelques jours de liberté, seule, sur la côte, sans autre projet que de savourer pleinement, et sans culpabilité, ces vacances inéditeS...

51etaBL3uML. SL500 AA240 Dans le volume qui nous intéresse aujourd'hui, Lulu continue sa découverte des autres, au travers de son périple solitaire.
Solitaire? pas tant que ça, car Lulu n'a jamais rencontré autant de gens que lors de cette errance et un nouveau personnage fait son apparition dans le récit: Marthe. Une vieille dame qui vit seule et qui possède un solide caractère. Au cours du récit les deux femmes deviendront amies et inséparables et l'on se rend vite compte que Marthe est finalement le personnage clé du récit.
Un tome 2, qui clôture ce dyptique de bien belle manière, même si à mi-parcours, j'ai éprouvé un petit peu de lassitude. J'ai, en effet, trouvé la première moitié de l'album un poil trop long (peut-être la fatigue accumulée dans la semaine ^^).
Cependant, j'ai vraiment été enthousiasmé par le final offert par l'auteur, qui a su laissé place à un suspens,  exercice pas du tout évident dans ce genre de récit.
Un récit émouvant remarquablement illustré et mis en couleur. Les planches aux teintes ocres sont de toutes beautés.

N.D.R: Ce tome 2 de Lulu femme nue sera mis à l'honneur très prochainement sur le blog 
K.BD.
Pour ce qui est des planches je vous envois sur BDgest, où vous pourrez lire les 7 premières pages de cet album.
Par ZorgBlog - Publié dans : Futuropolis - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 28 janvier 4 28 /01 /Jan 11:00
entete holmes t1 t2
4 mai 1891,
Sherlock Holmes disparaît en Suisse aux Chutes de Reichenbach, entraînant avec lui dans la mort son plus grand ennemi, le professeur Moriarty.

Quelques jours plus tard, l’appartement du détective au 221 b Baker Street est mis à sac par des hommes de main envoyés par Mycroft Holmes, le propre frère de Sherlock. Mycroft tente ainsi de détruire toutes les preuves de la folie de son frère, qu’il accuse de s’être abandonné à la cocaïne.
Pour lui, la mort de Holmes est le suicide déguisé d’un homme qui ne pouvait se résoudre à voir son cerveau détruit par la drogue.

Malgré les preuves apportées par Mycroft Holmes, le docteur Watson se refuse à croire cette version des faits. Il se lance à travers toute l’Europe dans une incroyable enquête qui va tout lui révéler de l’histoire de Sherlock Holmes et de sa famille.
Chez les parents d’Holmes, le mystère s’épaissit. Watson fait de bien mystérieuses découvertes en fouillant dans la chambre d’enfance de son ami. Quelle influence a bien pu avoir Mycroft Holmes sur son frère Sherlock ? Comment interpréter les propos de Mycroft qui affirme que l’ennemi mortel d’Holmes, le professeur Moriarty, n’a jamais existé ?


Luc Brunschwig se réaproprie totalement l'oeuvre de Conan Doyle sans pour autant édulcorer les  travers de ce personnage fascinant qu'est Sherlock Holmes.
Ici le scénariste de BD imite le romancier en racontant Watson qui relate l'histoire de la disparition tragique de Holmes, en pointant du doigt le côté subjectif des récits du docteur. Watson à largement idéalisé le fameux détective depuis des années et il se rend compte, au fil de l'enquête, que son ami ,et la famille Holmes en général, ont pas mal de secrets enfouis.
L'intrigue se dénoue par petites touches, les indices sont délivrés avec parcimonie. Le scénario est vraiment bien maîtrisé.

Cecil, quant à lui, nous offre des planches à l'atmosphère mystérieuses, entièrement réalisées en bichromie. Le dessin qui se veut réaliste, est vraiment excellent et renforce considérablement le côté obscur de l'intrigue.
Chaque album compte 32 planches (collection 32 oblige, dont le directeur n'est autre que Luc
Brunschwig
^^).
Ces 2 premiers tomes annoncent d'ores et déjà que cette ultime enquête (prévue en 9 volumes),nous offrira de bons moments de lecture, et peut-être même l'avènement d'une très grande série.
Seul petit soucis, le rythme de parution est très lent, 2 ans entre chaque album!!! logiquement, le 3ème opus devrait donc voir le jour cette année, enfin espérons-le...

Extrait du tome 1

717058 01


Extrait du tome 2:

holmes2 pla

FUTUROPOLIS-LOGO-Bitmap 01

Par ZorgBlog - Publié dans : Futuropolis - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés