Mardi 15 novembre 2 15 /11 /Nov 07:00

hideout-ki-oonSeiichi Kirishima est un écrivain plus ou moins connu. Mais depuis quelques temps, il a du mal à trouver un éditeur pour ses nouveaux récits. Cette situation professionnelle pose évidemment problème, car l'argent ne rentre plus et le couple s'endette petit à petit. Ce passage à vide est lié en majeure partie à la disparition de leur fils quelques années plus tôt. Une disparition tragique qui à eu un impact désastreux sur le couple et depuis un an, tout va mal entre Seiichi et sa femme Miki qui le tient pour responsable de la mort de leur fils.

Tentant par tous les moyens de vivre avec ce poids sur la conscience, et de faire fasse à la pression de sa femme et de sa belle famille, Seiichi fait beaucoup d'efforts, en vain. Pourtant, il décide d'emmener sa femme en vacances pour tenter une dernière fois de recoller les morceaux. Ciel bleu, soleil et sable chaud, le cadre est idyllique, mais l'ambiance reste froide entre Seiichi et Miki qui ne sembla pas vouloir lui pardonner. Dans la soirée Seiichi propose une balade vers une cascade qui selon la légende apporte le bonheur à tous ceux qui la contemple. Malheureusement, Seiichi se perds et une pluie tropicale se met à tomber. Agacée par la situation, Miki lance une salve de reproche à son mari qui craque totalement...Dans son esprit, tout devient clair, il va tuer sa femme ce soir...Il empoigne une clé à molette....Elle tente de s'enfuir , s'enfonce dans la forêt dense...Il la poursuit jusqu'à l'entrée d'une grotte, et dans laquelle ils vont vivre un véritable cauchemar.

 

Car Hideout pourrait bien ressembler à votre pire cauchemar. Masasumi Kakizaki, qui avoue avoir été beaucoup influencé par l'oeuvre de Stephen King, et que l'on connait en France pour sa série hyper réaliste Rainbow, nous livre ici un récit court (c'est toujours trop court quand c'est bon), mais terriblement intense. Une intensité, un suspens et une immersion que l'on doit avant tout à un dessin tout simplement époustouflant. Cet aspect réaliste, détaillé et pourtant si sombre du trait de Masasumi Kakizaki à vite fait de vous plonger complètement dans le récit. C'est un peu la même sensation d'étouffement, d'immersion, que j'avais eu lorsque pour la première fois j'ai lu Dragon Head. La narration n'est pas en reste, même si cela reste classique, les éléménts de compréhension du récit sont distillés par petites touches. L'on comprend plus en détail le drame qui a frappé le couple, tout en découvrant la grotte et ses habitants pour le moins "spéciaux"...

 

Si vous aimez le genre thriller horrifique, jettez-vous sur cet excellent manga qu'est hideout.

 

hideout-ki-oonHideout

De  Masasumi Kakizaki

Editeur: Ki-oon / 2011

Planches: 200

Les 21 premières pages sont dispo sur le site de Ki-oon, à cet endroit.

Chez les copains: faites un tour chez Yvan

 

PlancheS 30428


Par ZorgBlog - Publié dans : Ki-oon - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés