Akiléos

Mardi 31 juillet 2 31 /07 /Juil 06:00

CourtneyCrumrin1 18102004 Courtney Crumrin déménage. Et ce n'est pas fait pour lui faire plaisir. Après avoir vécu des années au-dessus de leurs moyens, son père et sa mère ont enfin trouvé une solution à leurs difficultés financières. Ils partent en banlieue, dans la maison de leur très riche oncle, le Professeur Aloysius Crumrin. L'immense manoir victorien du vieux Crumrin ne détonne pas dans le quartier huppé de Hillsborough. Toutefois, Courtney va bientôt découvrir que l'oncle Aloysius a une sinistre réputation et que de sombres rumeurs courent sur lui et sa maison. Et, bien que cet arrangement donne à ses parents l'apparente ascension sociale qu'ils désirent tant, Courtney a pour sa part l'impression d'atterrir en plein cauchemar. Un cauchemar où elle se voit rejetée par ses camarades de classe plus aisés. Et comme si ça ne suffisait pas, le vieux manoir poussiéreux semble abriter des créatures encore plus étranges que son père, sa mère ou l'oncle Aloysius. Elles rampent dans les couloirs sombres. Elles rongent des os dans les coins. Et parfois, elles grimpent sur le lit et observent Courtney pendant qu'elle dort. Son père et sa mère ne les remarquent même pas, mais l'oncle Aloysius sait tout sur elles. Il les appelle ..." les Choses de la Nuit." [Quatrième de couverture - Tome 1]

 

Si vous parcourez le web à la recherche d'infos sur cette série vous allez tomber sur bon nombre de chroniqueurs qui comparent l'univers sombre développé par Ted Naifeh dans Courtney Crumrin  à celui de Tim Burton, et c'est vrai que le parallèle est justifié. A tel point que je me demande pourquoi (j'ai mon idée quand même) l'éditeur Akileos (et l'auteur) ont décidé de sortir une version couleur alors que je trouve (et je ne dois pas être le seul) le noir et blanc bien plus approprié ici... Qui plus est dans une collection intitulée "regard noir & blanc"... Mais passons !

 

9782915168136 2Cet article porte donc sur les deux premiers tomes de cette série. Le tome 1, Courtney Crumrin et les choses de la nuit, est une belle introduction à l'univers sombre de Courtney. On y aperçoit l'essentiel des personnages qui vont graviter autour de la jeune fille. Petit à petit l'on découvre que le fameux oncle Aloysius qui faisait si peur à Courtney, n'est pas vraiment le tortionnaire imaginé et qu'il va au contraire se révéler être la seule véritable personne de confiance à qui la jeune fille pourra se confier. Car le monde des sorciers et plus particulièrement ce petit quartier au allures bourgeoises de Hillsborough n'est pas vraiment un havre de paix pour qui s'y aventure la nuit. D'ailleurs il est de notoriété publique que la forêt est un endroit dangereux où vivent bon nombres de créatures peu amicales.

 

Des créatures comme Butterworm le gobelin, un personnage étrange connaissant parfaitement la forêt et les I-Grande-38137-courtney-crumrin-t2-assemblee-sorciers.net créatures de la nuit et qui semble craindre Courtney, ou encore l'énigmatique Boo, le chat qui parle.

Au fur et à mesure que l'on avance dans le récit, Courtney va apprendre à apprivoiser ce monde tout en se méfiant du bestiaire qui peuple la forêt. Cet apprentissage continue dans le tome 2, "Courtney Crumrin et l'assemblée des sorciers". Un second volume dans lequel l'auteur délaisse un peu le côté "social" pour se concentrer sur l'aspect fantastique. Pourquoi social ? Parce que le premier volume pose également les bases de la vie dite "normale" de Courtney, sa vie scolaire et ses déboires, sa relation avec ses parents, etc... Et puis, quelque part, lire Courtney Crumrin, c'est aussi un peu faire face à ces peurs d'enfant que nous avons tous eu, celle des monstres sous notre lit par exemple ou la peur du noir et des endroits lugubres. 

Alors que le tome 2 permet à Ted Naifeh de développer un peu plus le personnage de Boo, d'en savoir un peu plus aussi sur l'oncle Aloysius et introduire un nouveau protagoniste qui semble devoir prendre de l'importance dans la suite de la série. 

 

Côté dessin, Ted Naifeh (GloomCookie, Mortis Junior) s'en donne à coeur joie au travers de grandes cases, voire même en pleine page ou double page . Ce qui permet d'apprécier quelques scènes bien impressionnantes. Le trait reste simple, agréable, et l'on retrouve l'univers graphique de Ted Naifeh

 

Si vous aimez ces ambiances sombres, gothiques mais sans vraiment être glauque non plus, avec un bonne dose de fantastique, vous apprécierez la lecture des aventures de cet attachant personnage qu'est Courtney Crumrin.


1. Courtney Crumrin et les choses de la nuit

  2. Courtney Crumrin et l'assemblée des sorciers

CourtneyCrumrin1 18102004I-Grande-38137-courtney-crumrin-t2-assemblee-sorciers.netDe Ted Naifeh 

Edité par Akiléos / 2004 / 2005

Planches: 130



 

Baladez-vous sur...

Le site de Ted Naifeh


 

naifeh courtneycrumrin

 

 


Par ZorgBlog - Publié dans : Akiléos - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 9 août 1 09 /08 /Août 08:00

entete block 109

Après avoir détruit l’Occident, le IIIe Reich agonise à son tour sous les coups de l’Armée Rouge. Pour Zytek, le maître de l’Allemagne, il ne reste qu’une seule solution: une attaque virale majeure.
Malgré le refus du Haut Conseil, le virus provoque déjà des ravages dans les ruines de Marienburg. Les contaminés, transformés en monstres sanguinaires, s’attaquent aux soldats isolés des deux camps. Seule l’escouade du sergent Steiner parvient à s’échapper d’une funeste rencontre.
Ce dernier et ses camarades sont-ils la dernière chance de l’humanité ? Et quel est véritablement l’objectif de Zytek, l’omnipotent seigneur du Reich ? [Descriptif éditeur]

 

A première vue cet album semble déjà attirant, rien que la couverture m'a donné envie d'acheter cette BD. Et la lecture ne fait que confirmer cette première impression.

 

Le scénario dont le point de départ, la mort d'Hitler, n'ait pas très originale laisse vite place à une succession d'événements qui entraînent le lecteur dans un récit palpitant.

Les auteurs ont réussis leur coup, en tentant de nous perdre dans un début de récit complexe mais qui se dénoue progressivement au fur et à mesure que l'on avance dans la lecture, jusqu'à vous dévoiler le véritable plan de Zytek dans les 10 dernières pages.

 

Au dessin Ronan Toulhoat qui assure aussi la mise en couleur, propose de belles planches,qui posent toutefois quelques problèmes de visibilité, certains visage n'étant pas toujours simple à reconnaître, mais rien de bien grave.

 

Un album enthousiasmant, 200 pages de plaisirs, qui donnent envie de lire "l'étoile rouge", le nouvel opus du duo Brugeas-Toulhoat.

 

N.D.R: le site du block 109

 

Chroniques-2010 7621Chroniques-2010 7622Chroniques-2010 7625

Par ZorgBlog - Publié dans : Akiléos - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés