Ankama

Jeudi 31 mai 4 31 /05 /Mai 06:00

Couverture bd 97823594701786 mois, c'est à peu de chose prés le temps qui me sépare de mon dernier article...Disons de ma dernière chronique d'album. 6 mois chargés d'expériences et de découvertes en tout genre.

Entre le festival d'Angoulême en compagnie des copains de K.BD et un voyage de presque 1 mois complet au Japon, je n'ai pas eu le temps, et l'envie peut-être aussi, d'écrire sur mon blog. Pourtant ce ne sont pas les lectures qui manquent !

De la même manière, j'ai quelques peu délaissé mes amis de K.BD pour les lectures ainsi que les synthèses du dimanche.

Mais je tente de relancer la machine (un peu rouillée ^^) en vous proposant la chronique de voyage au Japon, un très beau livre de Rèmi Maynègre et Sandrine Garcia paru aux éditions CFSL Ink.

 

Pour une reprise, ce choix d'album n'est pas anodin, d'abord parce que comme je le dis juste au dessus, je suis partis au Japon durant un peu plus de trois semaines et que je trouvais intéressant de pouvoir comparer les magnifiques aquarelles  de Rèmi et les anecdotes de Sandrine avec ce que j'avais pu voir ou ressentir "in situ".

Et ensuite parce que j'ai rencontré Sandrine Garcia et Rèmi Maynègre pendant le festival d'Angoulême. Je dois dire que ce fût une rencontre très sympa et enthousiasmante, tant ma femme et moi étions impatient de partir et découvrir de nos yeux tout ce dont nous entendions parler ou que nous ne pouvions voir jusque là que dans les mangas, animés et autres reportages.

Je me souviens encore des nombreux conseils et anecdotes que les deux auteurs (mari et femme dans la vie) nous ont donné pendant presque une heure (le temps de la dédicace !!) et qui se sont avérés trés utiles pour notre propre voyage. 

Bref, un beau livre, des auteurs sympa, ça méritait quand même un petit article !

 

Ce livre, c'est le récit du voyage de noces de Sandrine et Rémi. Voyage qui a eu lieu  entre septembre et octobreTokyo-Shinjuku02 2008 de Tokyo à Kyoto en passant par Nara entre autres. Ce premier volume est entièrement consacré à la ville de Tokyo, la gigantesque et extravagante capitale Nipponne.

Tout au long des 130 pages du livre, l'on découvre, entre fresques magistrales sur doubles pages et anecdotes, toute la magie de cette cité.  Un carnet de voyage qui vous fait découvrir l'inévitable quartier de  Shinjuku où se côtoie de nombreux gratte-ciel autour du siège du gouvernement métropolitain de Tokyo. Un édifice colossal (240m) qui vous permet d'avoir une vue imprenable sur la ville et le Fujiyama (par temps clair) en vous rendant au 45ème étage. Il y a également un passage sur Akihabara (Electric Town) où tout bon otaku, geek et autre passionné de manga doit se rendre. Un quartier connu également pour ses Maid café dans lesquels vous êtes servi par de jeunes serveuses Kawaii (mignonne) en tenue de domestique...ça vaut le détour ! Le quartier d'Asakusa est également à l'honneur avec son temple proche du célèbre parc d'Ueno.

porte-bonheur

Évidemment ce livre ne s'intéresse pas seulement à la géographie des lieux. Car lire voyage au Japon, c'est aussi le moyen de découvrir la vie et la culture Japonaise, au travers d'anecdotes et de quelques pages consacrées aux Maneki Neko, patchinko, ou encore aux fameux toilettes...Et c'est aussi une rencontre avec les gens au gré de leurs pérégrinations...il y a vraiment une foule de chose à voir dans voyage au Japon ! C'était d'ailleurs l'une des volontés majeure de Rémi et Sandrine, permettre au lecteur de s'immerger dans la culture Nipponne et plus particulièrement ici dans la vie quotidienne des tokyoïtes comme eux même ont souhaité le faire.

 

Tokyo-Yanaka08Graphiquement, que dire, mis à part que les aquarelles de Rémi sont justes somptueuses. Elles ont généralement été crées à partir de photos prises pendant le séjour. Il y a vraiment des doubles pages à tomber. J'apprécie également le fait que Rémi n'est pas croqué que les sites touristiques mais aussi ces petites rues charmantes en contradictions totales avec les grands quartiers bondés et que seule votre curiosité vous fera découvrir. Le tout est agrémenté de cartes, ainsi que des lignes de métro. Une excellente idée qui permet au lecteur de se situer.

Je me suis replongé dans cet ouvrage pour faire cet article et j'avoue avoir pris un plaisir énorme à revoir, en dessin, ce que j'avais vu sur place. Nostalgique ? oui sans nul doute. Merci à Rémi Maynègre et Sandrine Garcia pour ce très beau livre qui nous permet de nous souvenir un peu plus et de se sentir encore un peu là-bas.

 

Je pense ne pas être le seul à attendre la suite de ce périple. Apparemment les prochains livres seront consacrés à Kyoto (une ville que j'ai adoré ! - Dans lequel nous devrions forcément voir figurer Nara et ses daims en liberté ^^) puis à Koya-san (vers Osaka). 

Un livre à posséder pour tous les passionnés du Japon, de voyage ou tout simplement si vous êtes curieux de découvrir un pays magnifique.

 

Dans le même genre, jetez-vous également sur Tokyo Sanpo et Manabe Shima de Florent Chavouet. Et puisque nous parlons du Japon, n'oubliez pas aussi que Magnitude 9 (CFSL Ink) est toujours en vente. Un projet auquel à participé Rémi Maynègre d'ailleurs. Achetez-le également, c'est beau et c'est pour la bonne cause !


Voyage-au-japon-1

Voyage au Japon

Couverture bd 9782359470178De Rémi Maynègre et Sandrine Garcia 

Edité par les éditions CFSL Ink / 2012

Planches: 130


 

Baladez-vous sur...

Le Blog de Rémi Maynègre

La page Facebook de voyage au Japon

La page consacré à Magnitude 9  

La boutique CFSL Ink

tokyo asakusa sensoji03-800x600  Tokyo-Shinjuku03
  tokyo nippori pachinko-800x600  

La dédicace de Rémi et Sandrine à Angoulême.

dedicace Rémi Maynegre

Par ZorgBlog - Publié dans : Ankama - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Jeudi 26 mai 4 26 /05 /Mai 08:00

saving human beingUn avion transporteur s’écrase dans le désert. A son bord, un pilote et un robot militaire, dont le cerveau mécanique ne se rappelle que d’une mission : sauver les hommes. A commencer par le pilote, menacé par la soif. En vain : l’eau est trop loin, il ne peut rien pour lui. Pas plus que les deux femmes qui l’ont recueilli, une mère et sa fille, exilées dans une oasis pour fuir la guerre – il les verra s’éteindre devant lui, impuissant. Il reprendra ainsi son chemin dans le désert, jusqu’à croiser à nouveau la guerre qui l’a engendré : sa naïveté s’éteindra à ce spectacle… Pourquoi les soldats ne sont-ils pas purs, comme la petite fille? Comment accomplir sa mission ? Quel sacrifice sera assez grand pour enfin sauver les hommes ? [Synopsis éditeur]


Ce livre, avec son format de comics et ses airs de BD Franco-Belges est en réalité un manga, ce qui ne saute pas aux yeux de prime abord. Mais dés les premières pages il n'y a plus de doute.

Je n'avais pas repéré cette BD avant de l'acheter, c'est en fait en me baladant dans une boutique que je me suis arrêté net devant cette somptueuse couverture. Parce que graphiquement, on en prends plein les yeux. Le trait de Zhang Xiaoyu (que je ne connaissais pas), tout en rondeur, fait mouche. Et en plus cet auteur à un véritable talent de coloriste. Les teintes jaune-marrons du désert, les textures patinées, cet album est d'abord une claque graphique.

L'album ne fait que 85 pages et c'est un one shot. Et dans ces cas là, il faut être également un excellent scénariste pour raconter une histoire qui tienne la route tout en essayant de faire passer un message fort. Dans ce cas le message ressort plus comme une question: l'humanité mérite t-elle d'être sauvée ?

Question pour le moins existentielle à laquelle va tenter de répondre notre personnage principal, un robot qui porte le joli nom de...Robot !Robot est relativement naïf, il à été programmé avant tout pour être serviable et gentil avec les êtres humains. Un personnage qui va vite devenir attachant. Sa volonté farouche d'accomplir sa mission quoi qu'il lui en coûte et cette capacité de finalement s'adapter au monde violent des hommes, en se rendant compte de ses propres limites, lui donne un côté touchant. Des facettes qui nous font vite oublié que Robot n'est qu'un robot, il donne l'impression d'avoir des sentiments de ressentir de l'empathie pour ces humains qui s'entre-tuent.


Saving human being est un magnifique album, humaniste, déclencheur d'émotions et qui vous invite à la réflexion. Belle découverte. Zhang Xiaoyu est un auteur à surveiller.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

saving human beingSaving human being


 Auteur: ZHANG Xiaoyu

Editeur: Ankama

Planches: 85

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

FA image 00020711SavingHumanBeing2

Par ZorgBlog - Publié dans : Ankama - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 1 avril 5 01 /04 /Avr 08:00

3478080142Besoin d’une triple dose d’adrénaline ?

Un gang de loups-garous bikers déchaînés ; une tueuse aussi sexy et diabolique que la sournoise Black Mamba de Kill Bill ; un braquage qui se termine en immonde boucherie dans un coin paumé du désert d’Arizona ? Ça vous suffirait ?
Alors laissez-vous pénétrer par la violence des one-shots de ce premier volume de Doggy Bags bourrés de testostérone, de violence et de premier degré : Fresh, flesh & Hot Chrome ; Masiko et Mort ou vif.[Synopsis éditeur]

 

Doggy bags est un recueil de 3 histoires conçues par Run (Mutafukaz), Florent Maudoux (Freak's squeele) et Guillaume Singelin (King David). Trois auteurs du label 619 de chez Ankama et dont le chef de file n'est autre que Run. Et depuis qu'il fait partie de l'équipe d'Ankama, Run prouve d'album en album que son imagination est sans limite. Ici l'objectif était de faire renaître ce genre de séries d'horreur et de science-fiction qui ont fait les beaux jours de l'éditeur spécialisé dans le genre, EC comics, un pulp connu essentiellement pour Tales from the crypt, mais qui est aussi à l'origine de publication comme les adaptations en BD de nouvelles écrites par Ray Bardbury (Planète rouge ou Monsieur sourire). De même les amateurs des films de Quentin Tarentino  et du genre grind house (style Boulevard de la mort) y trouveront leur compte en retrouvant les codes du cinéaste, mélange d'horreur et de violence. 

 

C'est Guillaume Singelin qui ouvre le bal de la mort avec Fresh, flesh & Hot Chrome, un récit dans lequel une bande de motards loup-garous poursuivent une jeune fille qui a refusé leurs avances dans un bar. Une poursuite intense ! Florent Maudoux enchaîne avec Masiko, il nous raconte l'histoire de la mère de Xiong Mao alias Petit Panda, l'une des héroïnes de Freaks' Squeele. Là, pas de poursuite, mais un combat contre des yakuzas pas sympa. Du grand spectacle ! Et enfin le coup de grâce est donné par Run himself dans Mort ou vif, un titre explicite, où un policier pourchasse une ordure à travers un désert. Une fin étonnante !

Bref trois récits bien sombres et violents qui m'ont enchanté.


La réalisation de cette BD est vraiment excellente, la couverture vintage usée par le temps, les fausses pubs présentent entre chaque histoires avec la petite biographie des auteurs qui va bien, sans oublier le poster en fin d'album qui n'apporte pas grand chose à la qualité du contenu mais qui à le mérite de clore à merveille ce recueil.

On en redemande !

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

3478080142Doggy Bags - Tome 1

  

Auteurs: Guillaume Singelin, Florent Maudoux, Run

Editeur: Ankama

Planches: 101

 

>> Le site de Bernie Wrightson consacré à EC comics

>> le blog officiel du label 619

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

  doggybags1a   doggybags1b

doggybags1c

 

  La bande annonce bluffante, du jamais vu pour vendre une BD.

 

Par ZorgBlog - Publié dans : Ankama - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 23 mars 3 23 /03 /Mars 08:00

Soil-1-ankamaLa ville de Soil, d’ordinaire plutôt calme, se réveille ce matin-là très agitée : une famille sans problème a soudainement disparu ! Cette petite banlieue résidentielle est sous le choc. Deux détectives, Yokoi et Onoda, sont alors dépêchés sur les lieux, chargés de trouver le fin mot de l’histoire. Mais cette enquête qui paraît banale, au premier abord, va rapidement tourner à l’énigme mortelle pour ces deux policiers… Car dans cette ville trompe-l’œil, rien n’est tel qu’il paraît ! Et quand la façade s’effrite, le décor ambiant n’est pas beau à voir !  [synopsis éditeur]

 

Lorsque Ankama décide de se lancer dans un projet, c'est généralement un succès, il y a des société comme ça, à qui tout réussit. Aujourd'hui les Ch'tis de Roubaix s'attaque à la publication de Manga avec Hitman biensur, mais surtout avec Soil.

Soil est une petite bourgade fleuries, sympathique, où il fait bon vivre, les habitants sont accueillant, prévenant et sont tous plus ou moins impliqués dans la vie du village. La disparition soudaine d'une famille entière lors d'une coupure générale d'électricité va semer le trouble. Le capitaine Yokoi et son adjointe, la lieutenante Onoda, deux personnages antipathiques qu'il est difficile de décrire comme des "héros", sont chargés de cette enquête banale à première vue. Un enchaînement de bizarreries (je vais éviter de vous spoiler ^^) va les convaincre que l'enquête est bien plus complexe qu'il n'y paraît.

 

L'auteur, Atsushi Kaneko (connu pour son déjanté Bambi chez IMHO) ne perd pas de temps et nous plonge tout de suite dans le vif du sujet nous immergeant dans un récit oppressant. Les personnages qu'il développe ont tous une particularité qui pourrait faire d'eux des coupables et l'on comprends rapidement qu'un terrible secret lie une partie des habitants.

Un très bon manga que j'ai beaucoup aimé, vivement la suite car cette enquête palpitante ne fait que commencer !

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

Soil-1-ankamaSoil - Tome 1

  

Auteur: Atsushi Kaneko

Editeur: Ankama

Planches: 226 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

soil-excerpt2  SOIL-voiture-simple-page-b255b
Par ZorgBlog - Publié dans : Ankama - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 5 février 6 05 /02 /Fév 08:00

41-pour-une-poignee-de-psychotropes-bd-volume-1-simple-1810 Avant de parler de l'album en lui-même, parlons d'abord de l'auteur, Davy Mourier. Si le mouvement geek je vous interesses pas, il y aura peu de chances pour que vous connaissiez ce personnage. Donc, Davy Mourier est l'une des icône de la culture geek (oui c'est une culture à part entière), présentateur de l'émission J'irai loler sur vos tombes sur la chaîne Nolife  (la chaîne geek de référence), animateur du blog Badstrip  et de son émission Roadstrip (super émission diffusée également sur Nolife), Co-fondateur avec M. Poulpe et Didier Richard de la série geek qui cartonne, NerdZ (une série dans laquelle il joue le rôle de Régis Robert), auteur de bandes dessinées, il a déjà édité deux BD avant celle-ci, Il était une fois, une fille que j'ai rencontré deux fois et Mouarf. Autant dire que le gars est un bourreau de travail. Bien loin du portrait que lui à brossé un petit journaliste lors d'une émission d'envoyé spécial sur France 2 il y a quelques temps. Une image avec laquelle Davy Mourier s'amuse puisqu'il a ironiquement placé un macaron  "vu dans envoyé spécial" sur la couverture.

 

Ce qui m'amène à vous parler de l'album. Une compilation de 5 ans de posts publiés sur son blog, Badstrip. 41 Euros

J'ai classé cet album dans la catégorie "Ankama", mais il faut savoir qu'Ankama à co-édité cette BD avec les éditions Adalie qui ont été les premiers à éditer et à croire dans le talent de Davy Mourier.

Dans 41€ (c'est plus court comme ça ^^), Davy Mourier raconte une partie de sa vie, et pas la plus joyeuse. Après une rupture avec sa petite amie dont il est follement amoureux, il tombe dans une grosse dépression qui va l'amener à consulter un psy.

Davy raconte son cheminement à travers ce désert affectif. Un album dans lequel il met ses sentiments à nu, il ne nous cache rien, il se met à poil, et finalement cette BD sera sa thérapie. Voilà un exercice qui serait difficile pour beaucoup de gens, mais l'auteur ne cache pas son caractère égocentrique, narcissique, avouant même quelques tendances exhibitionnistes, cela ne lui pose donc aucun problème. D'ailleurs, dans de nombreuses interviews il met régulièrement en avant le fait qu'il ne sait raconter que des histoires issues de ses propres expériences.

 

Donc ok, le gars raconte sa vie, et alors ? Et alors j'ai trouvé ça super. D'abord parce que l'objet en lui-même est sublime et véritablement bien pensé. Le packaging vous annonce, d'emblée, ce que vous allez trouver à l'intérieur. Ce cahier à spirales semblable à ceux que j'avais à l'école est déroutant et fait ressurgir une foule de souvenirs. Souvenez-vous lorsque vous griffonniez dans les marges ou autour des formules de math de vos cahiers 96 pages à petits carreaux...

Remarquez pour quelqu'un qui exprime souvent le souhait de ne pas grandir (chez envoyé spécial, il appelle ça un adulescent, encore un mot de psychologue à 2 balles), c'était le support idéal.

Des pages remplient de dessins, de strips humoristiques, de photos commentées, de poèmes succulents.

Le tout donne un album émouvant.

 

41€ pour une poignée de psychotropes est une tranche de vie, racontée et mise en image par un mec bourré de talents. Une belle découverte. J'aimerais maintenant pouvoir lire une véritable fiction créé par Davy Mourier. Bientôt j'espère.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

41-pour-une-poignee-de-psychotropes-bd-volume-1-simple-1810

41€ pour une poignées de psychotropes

  

Auteur: Davy Mourier

Editeur: Dargaud/2010

Planches: 88

Les éditions Adalie

Ankama

 

 

 

 

>> La page Wikipédia de Davy Mourier

>> Davy Mourier est en dédicace aujourd'hui chez Arkham, 7 rue Broca

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

41-euros-34--L-1T41-ep0141-euros-pub

Par ZorgBlog - Publié dans : Ankama - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés