Omni-visibilis

Publié le par ZorgBlog

omni-visibilis-couvertureHervé, célibataire, la trentaine, maniaque, mène la vie un peu mesquine mais sans histoires d'un employé de bureau lambda. Un matin, il se rend compte que son voisin entend ce qu'il pense, puis un quidam dans le bus, puis sa mère, à des kilomètres de là... Hervé est devenu une sorte d'open-source à sens unique, un télépathe inversé dans lequel six milliards d'êtres humains lisent à livre ouvert... Le cauchemar peut commencer.[synopsis éditeur]


Sortit de l'esprit du prolifique Lewis Trondheim (Lapinot et les carottes de Patagonie, Donjon), omni-visibilis se révèle être une excellente BD. Le scénario, original au départ, pouvait vite se transformer en piège. Hervé, le personnage principal découvre que tout le monde sur Terre entend, sent et voit à travers lui, ce qui, vous vous en doutez, peut poser quelques problèmes dans la vie de tous les jours. Un peu désemparé face à son pouvoir (et on peut le comprendre), il fait appel à ses meilleurs potes pour tenter de l'aider à se cacher. Il ne peut plus sortir dans la rue sans qu'une foule se jette sur lui puisque toute la planète voit ce qu'il voit et entend ce qu'il entend, tout le monde sait en permanence où il se trouve. Il doit fuir, se terrer.

Pourtant, quitte à avoir un pouvoir très contraignant, autant le vendre au plus offrant ! Hervé va ainsi devenir un enjeu mondial.

Le scénario aurait pu tomber dans un truc incompréhensible ou illisible avec une fin abracadabrantesque, peu crédible (on est d'accord, l'histoire sort déjà des sentiers battus ^^). Mais pas du tout, c'est mené de façon intelligente, drôle et Trondheim met fin à ce récit de bien belle manière.

231738Bonhomme Trondheim Omni visibilis  443877Bonhomme Trondheim 1

 

Côté dessin Matthieu Bonhomme (Le marquis d'Anaon), que j'avais découvert avec l'excellent Messire Guillaume, utilise comme à son habitude un style très séduisant, épuré, et valorisé par une magnifique mise en couleur, jouant avec le bleu et le blanc exclusivement, une  bichromie tout à fait adaptée à ce très bel ouvrage.

Les 156 planches se dévorent, une super bande dessinée au rythme soutenu, qu'il faut découvrir, ça vaut vraiment le détour.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

omni-visibilis-couvertureOmni-visibilis

  

Scénario: Lewis Trondheim

Dessin: Matthieu Bonhomme

Editeur: Dupuis/2010

Planches: 156

 

>> Le site officiel de Lewis Trondheim

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

OMNI-01-F-01  omni critique 2
 omni-visibilis-pl-trondheim-bonhomme1  ov-1

Publié dans Dupuis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lunch 09/02/2011 11:37


L'an dernier ça avait fait polémique, mais il me semble qu'ils avaient du coup changé leur mode de fonctionnement pour que ça n'arrive plus.
Après, je sais pas si ça a été appliqué dans les faits.


Elouarn 09/02/2011 09:34


mouais... c'est la moins pire de Trondheim de ces dernières années.
Par contre, Bonhomme est toujours excellent.

@Lunch : je ne me fatigue plus à voter pour la BD "public"... ça montre plus la puissance du lectorat que son importance dans son choix (la BD primée l'année dernière n'était sortie qu'au
Quebec)

J'aurais bien voté pour Les gens honnête moi...


Lunch 09/02/2011 09:10


Tiens, c'était ma BD de l'année sur la sélection d'Angoulême cette année. Comme d'habitude quand je vote sur le stand de la sélection officielle, la BD ne gagne rien (l'an dernier c'était Jolies
Ténèbres) ^^