Jeudi 17 novembre 4 17 /11 /Nov 07:00

9782848652184 1 751935, dans le Mississipi, Edward Ray Cochran déambule dans la campagne, guitare à la main en chantant un air de blues. Il rêve de vivre de sa musique. Et pour cela il a tout quitté, maison, femme enceinte et amis. Se reposant adossé à un arbre, il est accosté par un certain Robert Jonhson, lui aussi accompagné de sa guitare. Il ne faut pas longtemps pour que Robert fasse une démonstration de son talent de bluesman à Edward. Dégoûté par la performance à laquelle il vient d'assister, et surtout découragé par les critiques de Robert à son égard, mais néanmoins déterminé, celui-ci décide de poursuivre son chemin vers la ville pour devenir le grand...Météor Slim ! Le problème, c'est qu'il va se rendre compte que le chemin est long pour devenir un grand bluesman.

Un chemin sur lequel il va, d'ailleurs, croiser régulièrement Robert Johnson qui lui donnera des conseils sur sa manière de jouer ou de gérer sa future carrière.

 

[Robert Johnson]

"- T'as une voix d'chiotte. Si tu veux jouer le blues, 'faut qu'tu te sortes les couilles plus que ça, frérot.

Parle de ce que tu ressens, et là tu chanteras juste.

Mes chansons sont toutes improvisées, jamais écrites. Tout peut jouer sur mon humeur.

Je parle de ces vies idiotes. L'amour, l'espoir et toutes ses foutaises...

...la vie, c'est d'la putain de merde. Tu vis si vite et tu crèves. C'est ça l'truc.

Son House chante et joue de la guitare avec une furieuse intensité. Comme si sa vie en dépendait...

...c'est trop rentré, ton truc. Déballe l'affaire, mon ami.

 Lâche tout..."

 

Météor Slim est bel et bien un personnage de fiction, rien à voir donc avec le célèbre  Eddie Cochran qui n'était 22 25 10 pas bluesman, mais plutôt adepte du rock'n'roll. Pourtant notre personnage de fiction, outre Robert Johnson (membre du tristement célèbre club des 27), croisera quelques autres grandes figures du blues comme Big Bill Bronzy ou encore Son House. L'auteur fait également allusion à Charley Patton au début de l'album.

Mais pas besoin d'aimer le blues pour apprécier cet album, car Frantz Duchazeau (Les cinq conteurs de Bagdad, Les vaincus, Lomax) à offert à ce livre une véritable ambiance, celle des bars enfumés où les femmes sont faciles et où l'alcool aide à supporter la vie des blancs. Un roadtrip de ville en ville, de bar en bar qui raconte l'histoire d'un homme dont la vie est entièrement acquise à une musique, traversant les champs de cotons guitare à la main. C'est aussi l'histoire d'un homme qui, certes, n'est pas le meilleur guitariste ni le meilleur chanteur, mais qui fait preuve d'un courage et d'une détermination sans faille pour vivre son rêve.

Bref j'ai beaucoup aimé cette bande dessinée, illustrée par le trait au fusain de Frantz Duchazeau. Et il faut bien l'avouer, aucune autre technique ne pouvait être plus appropriée pour retranscrire l'esprit du blues. Le rêve de Météor Slim est une belle découverte.

 

9782848652184 1 75Le rêve de Météor Slim

De Frantz Duchazeau 

Edité par les éditions Sarbacane / 2008 

Planches: 160

Le fond sonore est une chanson qui apparait dans l'album. "Kindhearted woman blues" est interprétée par Robert Johnson.

 

reve-de-meteor-slim-05

meteorslim

 


Par ZorgBlog - Publié dans : Sarbacane - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

une très belle découverte dans l'univers de jazz. Un très bel objet aussi !
Commentaire n°1 posté par Guillome le 25/07/2012 à 17h32
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés