le Nouveau Blake & Mortimer

Publié le par ZorgBlog

Le 20 novembre, nous découvrirons le nouveau Blake et Mortimer, enfin, depuis la parution de l'album le sanctuaire du gondwana, dont il faut bien que ce n'était pas le meilleur de la série (mais quand même meilleur que le dyptique les sarcophages du 6ème continent).
Il s'agira encore une fois d'un dyptique intitulé "la malédiction des trentes deniers". L’intrigue se situera en Grèce et tournera autour de Judas, l’apôtre qui céda à la tentation de livrer Jésus à ses détracteurs. Elle commence par l'évasion d'Olrik, détenu dans un pénitencier américain suite à sa capture dans l'Etrange Rendez-Vous.

L'album a été annoncé peu de temps après la sortie de l'étrange rendez-vous, en 2001. Il devait à l'origine être dessiné par Ted Benoit (déjà auteur de deux albums de la série) et sortir après le diptyque les sarcophages du 6ème continent réalisé par l'autre équipe d'auteurs travaillant sur la série.

Après le désistement de Ted Benoit, plus très enthousiaste à l'idée de tenir un projet de si longue haleine (il avait mis 5 ans à terminer L'étrange Rendez-vous, et la réalisation d'un diptyque allait donc lui prendre virtuellement une décennie !), c'est René Sterne qui fut choisi par Dargaud pour mettre en images le récit de Van Hamme. Sterne avait déjà participé en 1998 au "casting" pour former la seconde équipe de repreneurs de la série, mais c'est André Juillard qui avait été choisi à l'époque.

Comme Ted Benoit, le perfectionnisme et la minutie de Sterne s'accompagnait d'une relative lenteur, ce qui a eu pour conséquence de modifier le planning et de prévoir la sortie d'un autre album de l'équipe Juillard/Sente, intitulé le sanctuaire du Gondwana, avant le diptyque de Van Hamme et Sterne. André Juillard étant nettement plus rapide que ses collègues Benoit et Sterne, il aura donc sorti consécutivement trois albums de la série, alors qu'au départ chaque équipe était censée sortir un album par intermittence avec l'autre équipe.

Le 15 novembre 2006, René Sterne est décédé en laissant l'album inachevé. 23 planches ont été entièrement encrées, auxquelles s'ajoutent 5 ou 6 planches crayonnées. Il fallait donc à nouveau rechercher la perle rare qui puisse reprendre l'album. "Dans l'immédiat, déclarait Jean Van Hamme, il faut trouver un dessinateur qui ait non seulement le talent de se mettre dans la plume de Jacobs, mais qui ait aussi l'humilité nécessaire pour prendre la suite de quelqu'un qui était lui-même repreneur. Et qui soit disponible. Ce n'est pas évident. Mais j'en connais..."

C'est finalement au festival d'angoulême, en janvier 2007 que plusieurs personnes ont appris de sources informelles que c'est Chantal De Spiegeleer, la compagne de René Sterne, qui a choisi de terminer elle-même l'album. Le deuxième tome sera, quant à lui, dessiné par Aubin Frechon, jeune illustrateur tourangeaux talentueux, ayant longtemps travaillé dans l'animation.

Découvrez des planches de l'album sur l'excellent Blog Blake, Jacobs et Mortimer

Les esquisses de Frechon sont pas mal je trouve, vraiment proche de ce que faisait Tad Benoit.

 











































ces informations viennent en partie du blog bd du journal Le Figaro ainsi que du site www.lepost.fr.

Publié dans La BD en image

Commenter cet article