Le baron samedi

Publié le par ZorgBlog

9782723473699-LUne journée en enfer !

 

Dans un village d’Amérique du Sud, une journée ensoleillée se termine dans les larmes et le sang au son d’un tango langoureux. Les criminels sont des mercenaires à la solde de la République Française.

Seul un petit garçon survit : pour assouvir sa vengeance, il deviendra Baron Samedi.

Après avoir trucidé le responsable de son malheur, il se venge de la France entière avec l’aide de sa fidèle compagne Maman Brigitte et d’une armée de petits orphelins.

Pour lui, sa colère est juste et grande. Ses plans démoniaques. Le sang coule, les mères hurlent leur désespoir...[résumé de l'éditeur]

 

Oui l'histoire se déroule en France et pourtant cet album est la première création d'un jeune auteur Américain. Dog Baker semble en avoir gros sur la patate. Ancien taulard, il est décrit comme un personnage asocial, pas mal barré, et fan absolu de Gil Jourdan ! (vous ne rêvez pas ! ^^).

Oui mais il arrive fréquemment que ces "aptitudes" révèle aussi un grand talent. Et c'est le cas pour Baker qui développa son art en prison tout en lisant de la littérature Française.

Plus tard, il se fait remarquer par les éditions Treize étrange, qui demanderont à Eric Adam et Didier Convard ainsi qu'à Pixel Vengeur pour les couleurs, de participer à l'adaptation de cette BD en Français.

Cette association est très certainement la clé de la réussite de cet album en France.

 

baron samedi image

Alors, même si l'auteur est fan de l'oeuvre de Maurice Tillieux et que le nom de Didier Convard apparaît, cet album n'est pas à mettre entre toutes les mains, loin de là.

Chaque page est une invitation à quitter la lecture. On oscille perpétuellement entre le rire et un sentiment proche du dégoût.

Les crimes tous plus machiavéliques et affreux les uns que les autres s'enchaînent, ça trucide, ça découpe à tout va et c'est certainement le plaisir qu'éprouve le personnage principal à perpétrer ces actes ignobles qui est le plus dérangeant.

La vengeance à parfois du bon, mais ici, cela tourne à l'obsession sordide, une violence parfois gratuite qui révèle le côté obscur que chaque être humain à certainement en lui.

 

En tout cas, s'il y a bien quelqu'un en ce bas monde qui semble assumer ce côté, c'est bien Dog Baker qui exprime toute sa rage au travers de cette BD décidemment différente, en dehors des sentiers battus.

 

Bref, âme sensible s'abstenir. Pour ma part, je me souviendrais longtemps de cette lecture, je ne suis ni conquis, ni déçus, juste déstabilisé

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

9782723473699-LLe baron samedi

  

Scénario: Dog Baker

Dessin: Dog Baker

Editeur: Glénat/2010

Collection: Treize étrange

Planches: 144

 

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

 

Resize of Baron samedi 1  Resize of Baron samedi 2

Publié dans Glénat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article