Kick ass T1

Publié le par ZorgBlog

entete kick ass t1

Dave Lizewski est un lycéen plutôt commun, il a un physique banal, il phantasme sur sa prof de biologie, il aime aussi Katie Deauxma, la fille assise derrière lui en classe, mais cette idylle ne fonctionne que dans un sens. Dave est considéré quand même comme un looser, bien qu'il soit fan de comics, regarde des  séries télé comme Heroes, ou écoute les Stéréophonics (et il a raison ^^). Finalement, ses loisirs ne sont pas si loin des miens.

Sans titre-1Côté famille et amis, c'est pas la fête non plus, il a perdu sa mère qui à été victime d'une rupture d'anévrisme, et il est élevé depuis par son père qui travaille beaucoup, de nuit. Quant à ses amis, ils sont comme lui, et jouissent de la même réputation que lui au bahut. Dans cette situation, Dave est un peu livré à lui-même, et c'est certainement ces circonstances qui vont faire basculer la vie de notre "super"-héros.


Quitte à être fan de comics et de super-héros, autant en être un soi même pour pouvoir aider les gens dans le besoin, non? c'est en tous cas ce que pense Dave, et il a la conviction qu'il pourrait être un héros d'un nouveau genre. Mais tout n'est pas si facile, vous vous en doutez, parce qu'il y a un petit problème, Dave a autant de supers pouvoirs que moi!! je n'en ais pas, je vous rassure ^^ Mais après tout , Batman non plus n'a pas de supers pouvoirs, donc, pourquoi pas!!

Dave va donc se trouver un costume, et descendre dans les rues, pour jouer les justiciers de la nuit. Il va évidemment se prendre des raclées monumentales, et va aussi découvrir qu'il n'ait pas le seul dans le segment des "super-héros sans pouvoir". 


Mark Millar1, le brillant scénariste Écossais, propose, comme souvent un récit très interressant m ême si icikick ass1  le scénario est un peu simple à mon goût, pas de quoi révolutionner le monde de la BD. Je pense quand même qu'il à couché sur le papier, l'un de ses fantasmes profond. Quel petit garçon ou adolescent n'a pas rêvé un jour de devenir un héros adulé de tous avec des pouvoirs tel Spider-man ou Superman?! Kick ass, c'est bien sympa, il y a beaucoup d'action, il y a de l'humour, provocateur parfois, et c'est violent à souhait. La couverture vous met tout de suite dans l'ambiance, ça va saigner.

Pour le dessin, c'est John Romita JR2 qui nous régale de ses superbes planches. Rien à dire, j'aime beaucoup, cette association entre Millar et John Romita. Une sensation qui ressemble à celle que j'avais ressentis, il y a bien longtemps, lorsque Moëbius et Stan Lee s'étaient associés pour Le surfer d'argent, la réunion de deux géants du 9éme art.


Kick ass est une valeur sure, vous ne prenez aucun risque à acheter et à lire cette BD, sauf si vous êtes sensible à la violence à outrance et à l'hémoglobine.

 Chroniques-2010 6195

 

1 Mark MILLAR est le scénariste applaudi de la reprise de Authority après Warren Ellis (en album chez Semic). C’est lui également qui rédige les versions récentes de Ultimate X-Men (en album grand format chez Panini/Marvel France) et Ultimates. Wanted, la série qu’il a consacrée aux super-vilains, a été traduite chez Delcourt, et donne toute la mesure de son talent : sens des dialogues « nature », idées choc, voici l’un des scénaristes les plus populaires du moment. Il signe également des épisodes de Spider-Man et Wolverine, ainsi que de nouveaux récits de romance, avec Trouble, sans oublier la série épique Civil War .


2 John Romita JR . De janvier 1988 (n° 250) à juillet 1990 (n° 266), il dessine Daredevil avec Ann Nocenti au scénario et Al Williamson à l’encrage.[6] Les décors urbains et glauques de la série lui conviennent parfaitement et il pousse son intérêt pour elle jusqu'à co-scénariser un épisode, le numéro 266, dans lequel il crée le personnage de Blackheart, le fils de Méphisto. En 1987, il participe à un projet de Graphic Novel, scénarisé par Frank Miller, Man without fear, qui sera finalement publié sous forme de mini-série d’octobre 1993 à février 1994 et qui couvrira plus de cent cinquante pages.

Il alterne depuis les séries régulières et les projets plus courts : plusieurs épisodes d’Iron Man (# 258 à 266) sur un scénario de John Byrne ; Ghost Rider/Wolverine/Punisher – Hearts of darkness paru en 1991 qui met en scène trois personnages vedettes de chez Marvel et qui lui permet de faire réapparaître Blackheart ; les huit premiers fascicules de Punisher War ZoneCable-Blood and Metal toujours en 1992 et Uncanny X-Men à partir de 1993. En 1995, il dessine pour la première fois un personnage de chez DC Comics dans Batman / Punisher : Deadly Knights, puis à nouveau Spider-Man dans Spider-Man : the lost years, une mini-série de trois numéros, et Peter Parker, Spider-Man une nouvelle revue créée par Marvel en 1995.

Depuis, de 1995 à 2004, il a dessiné Spider-Man dans plusieurs titres et, avec le scénariste J. Michael Straczynski, bouleversé l'existence de l'Homme-araignée, en inventant un second personnage doté des mêmes pouvoirs que Spider-Man, Ezekiel, et en révélant l'identité secrète de Peter Parker à Tante May. Durant la même période, il travailla sur Thor, réalisant l'exploit de travailler sur deux titres mensuels en même temps.

Fin 2004, John est revenu à Wolverine avec la saga Ennemi d'État, scénarisée par Mark Millar, dans laquelle le héros aux griffes d'adamantium subit un lavage de cerveau qui le pousse à assassiner les agents du SHIELD de Nick Fury. Après la fin de cette saga, Millar et Romita continuent avec Wolverine : Agent du SHIELD, où Logan est devenu un agent de cette organisation très secrète. Dans le même temps, JR Jr dessine les 6 premiers épisodes de la nouvelle série consacrée à la Panthère Noire, scénarisée par Reginald Hudlin.

En 2005, il crée une mini-série consacrée à The Sentry, scénarisée par Paul Jenkins. Il a également, en fin d'année 2005, illustré, en back-up des titres Ultimate des mois de novembre et décembre, une histoire en 6 parties consacrée à Ultimate Vision, écrite par Mark Millar.

En 2008, John Romita Jr et Mark Millar crée un nouveau Comics Kick-Ass qui raconte l'histoire d'un jeune lycéen qui souhaite devenir super-héros bien qu'il n'a aucune aptitude physique particulière. En termes de violence, il est classé entre autres dans le même genre que Le Punisher.

Finalement, John Romita Junior a brillamment fait la preuve de son talent à l’ombre de son glorieux père.

Source: www.wikipédia.fr

Publié dans Panini comics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yaneck 06/04/2010 09:20


Non, ça fait partie des choses que j'aurai envie de découvrir, tellement le monde du comics en dit du bien. Peut-être pour mon anniversaire, en mai...
Sinon, sympa tes rappels biographiques en notes.


ZorgBlog 06/04/2010 21:04



Je redécouvre le mode du comics. je découvre surtout un nouveau genre de comics, beaucoup plus original, moderne. En ce moment je lis Umbrella Academy, et le moins qu'on puisse dire c'est que ce
comics est décalé, mais bien écrit et bien dessiné...article à venir ^^



Yaneck 06/04/2010 07:46


Wanted a été traduit par Delcourt, et non par Semic ^^


ZorgBlog 06/04/2010 08:54



ah oui, erreur de ma part, j'ai rectifié le tir ^^ Merci Yaneck.Tu as lu Kick ass?