Hertz

Publié le par ZorgBlog

1. Hertz

Scénario: Didier Convard
Dessin: Denis Falque, Adré Juillard
Dépôt légal: aout 2006





La jeunesse tourmentée du plus équivoque des personnages du Triangle Secret.
Au début des années 90, Martin Hertz reçoit un appel téléphonique qui le plonge dans un profond désespoir. Après la visite de son ami le cardinal Bartoloméo Montespa, il raconte à son épouse Léa la tragédie qu'il a vécue en 1943 à Eigsheim. Alors enfants, Martin et son copain Bartoloméo aident un prisonnier évadé blessé à fuir les Allemands qui le traquent. Pellier est un franc-maçon qui détient le secret de la Loge Première, recherché par le Vatican et ses Gardiens du Sang, aidés par le S.S Joseph Kramer. Si le secret du blessé sera préservé grâce au courage des deux enfants, Martin Hertz ne sortira pas indemne de ces tragiques événements.


Un album qui a le mérite de faire un peu plus la lumière sur le personnage énigmatique de Martin Hertz, son enfance, sa famille, et surtout comment il a rejoint la loge première. A part ça, pas grand chose, j'ai été un peu déçu, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent. Après le Triangle secret et surtout INRI, on a un petit goût de trop peu.
Ceci dit, le récit n'en demeure pas moins interessant, car il nous révèle bien des facettes du franc-maçon, mais aussi de son ami Bartoloméo, futur Cardinal Montespa et personnage principal du tome 2 qui sort aujourd'hui.
En somme, ce nouvel opus du Triangle Secret vaut surtout par sa complémentarité avec les autres séries de cet univers, sa capacité à combler encore quelques zones d'ombres.
Si toutefois l'envie vous prenez de lire cet album, je vous conseil , si ce n'est pas déjà fait, de lire en premier lieu "Le triangle secret" et "INRI", et de lire "Hertz" par la suite.
En ce qui concerne le dessin, je ne suis toujours pas fan du trait de Denis Falque, surtout en ce qui concerne les visages des personnages.



























Wallpaper:


Publié dans Glénat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article