DMZ - (T1)

Publié le par ZorgBlog

T 21430

 

Urban war

 

La politique intérieure et extérieure des États-Unis à contribué à l'éclosion depuis plusieurs années de milices anti-gouvernementales.

Évidemment le gouvernement à fait l'erreur de minimiser cette menace réelle, alors qu'une grande partie de son armée et de sa garde nationale se bat sur tous les continents afin d'instaurer la paix (ou pas ^^).

C'est dans ce contexte que l'Amérique moyenne décide de se soulever déclenchant ainsi une seconde guerre civile Américaine.

Une guerre qui trouve ses limites sur la ligne de front à Manhattan ou dans la DMZ, la zone démilitarisée.  

 

Ce premier album débute le jour du cinquième anniversaire du déclenchement des hostilités entre lesDMZ--carte-de-new-york[1] États-Unis d'Amérique et les auto-proclamés "États libres", et c'est aussi le troisième jour d'un cessez le feu plus qu'instable.
On retrouve donc Matthew Roth, un photographe stagiaire sans expérience, qui va accompagner un correspondant de guerre reconnu (Viktor Ferguson), au cœur de la DMZ. Mais la situation tourne à la catastrophe, et Matty se retrouve seul et perdu dans un monde qu'il n'avait vu jusqu'alors qu'à la télévision, armé de ses préjugés.
Matty décide alors d'utiliser cette occasion unique de se trouver dans une zone en guerre où personne ne pouvait mettre les pieds, pour faire avancer sa carrière et devenir un véritable journaliste de terrain et d'investigation.

Une aventure qui va aussi lui donner des réponses à ses questions et qui va surtout lui ouvrir les yeux sur la réalité du conflit et ses enjeux.

 

Le scénario de DMZ est assez original, et il faut bien le reconnaître Brian Wood sait surprendre et tenir9782845389816 1 le lecteur en haleine en racontant l'histoire de ce jeune reporter totalement inexpérimenté.

Brian Wood vient de chez Rockstar, la société de création de jeux vidéos connu principalement pour la très controversée série des GTA (Grand Theft Auto) dans laquelle Wood occupait le poste de designer publicitaire.

Un scénariste designer, bizarre me direz-vous, mais lorsque l'on voit la qualité des couvertures de la série, il n'y a pas de doutes sur le talent de Wood pour le dessin. On retrouvera d'ailleurs ce style GTA dans certaines parties de l'album, les cartes de New-York vues de dessus par exemple ou encore la présentation de la DMZ en fin du tome 2, tout à fait dans l'esprit du jeu vidéo (hasard ou pas ?). 

 

sk01Côté dessin justement, c'est Riccardo Burchielli qui a été choisi pour dessiner cette série. Moi j'adore ! Le trait est fin, c'est détaillé, l'encrage est contrasté, l'italien donne à l'album un petit quelque chose d'angoissant par moment, sentiment auquel Jeromy Cox, le coloriste, n'est certainement pas étranger.

 

Pour être honnête j'ai lu les deux premiers volumes de la série et pour l'instant la lecture est plaisante mais il vrai que j'aurais bien aimé voir le récit traité avec plus de profondeur, en mettant sur le devant de la scène les problèmes de l'Amérique d'aujourd'hui, en pointant du doigt les raisons qui pourraient (hypothétiquement bien sur ^^) pousser le pays de l'oncle Sam à en arriver là.

Mais bon ne soyons pas trop gourmand, ce début de série mérite toute votre attention, et je reviendrais vers vous dés que j'aurais lu la suite ^^.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

T 214301.Sur le terrain

 

Scénario: Brian Wood

Dessin: Riccardo Burchielli

Editeur: Panini Comics/2006

Collection: 100% vertigo

Planches: 126

 

 

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

 

inter115 05  DMZ18.16.72
 p12[1]  dmz7[1]

 

Publié dans Panini comics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article