Mercredi 11 mai 3 11 /05 /Mai 07:00

shaw bodyworld 12060. USA. Lorsque Paulie Panther, spécialiste des plantes psychotropes, débarque dans la très rangée communauté de Boney Borough, il devient immédiatement le centre de toutes les attentions. Venu pour tester les effets d'une plante jusqu'alors inconnue, il se retrouve vite au centre d'un quatuor amoureux. Entre Pearl, jeune adolescente en pleine rébellion, miss Jem Jewel, professeure très sexy qui n'a jamais quitté Boney Borough, et les effets télépathiques de la plante, Panther ne sait qui ou quoi choisir. Quant à Billy, vedette sportive locale, il est prêt à tout pour récupérer Pearl. La vie de tous les habitants va virer à la folie : bientôt, plus rien n'est sous contrôle.[synopsis éditeur]

 

Depuis quelques années, Dash Shaw est le représentant de cette nouvelle bande dessinée indépendante Américaine. Il s'était déjà fait remarqué avec Bottomless Belly Button, un pavé de 720 pages qui raconte le quotidien d'une famille tout à fait banale dont la stabilité sera bouleversée par l'annonce d'un divorce. Et c'est encore une fois une chronique sociale que nous propose ici l'auteur Américain. Une histoire d'amour à quatre, rien de salace, je vous rassure ^^. Rien de sexuel en effet, juste des expériences sensorielles, grâce à cette plante pour le moins spéciale. 


Du coup, dés les premières pages, on rentre dans un trip psychédélique, très déjanté. Le problème c'est que j'ai dash-bodyworldeu bien du mal à véritablement plonger dans ce monde sous psychotrope que Dash Shaw à créé. C'est vrai que l'album est superbe. Un format à l'italienne original avec une couverture brillante, pailletée, aux teintes orangées de toute beauté. L'intérieur n'est pas en reste avec l'ajout de cartes auxquelles l'auteur fait référence tout au long du récit et des couleurs numériques saturées bien flashy.

Problème, le format à l'italienne justement. Le lecteur est obligé de positionner l'album à la verticale, donc pas pratique (en tout cas moi ça m'a saoulé). Et puis le soucis majeur, c'est que je me suis ennuyé. Le récit est lent et beaucoup, mais alors...beaucoup trop long avec des dialogues inutiles, des passages inintéressants et des planches parfois illisibles qui manquent de liant.

 

Voilà, personnellement je n'ai pas accroché à Body world et J'ai préféré Bottomless Belly Button. Reste que Body world est un bel objet qui fait plutôt classe dans une bibliothèque.

Bien maigre consolation.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

shaw bodyworld 1Body World

Auteur: Dash Shaw
Editeur: Dargaud/2010
Planches: 384  

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

bodyworld  bodyworld-img

dash-shaw-bodyworld

Par ZorgBlog - Publié dans : Dargaud - Communauté : Planète BD
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés