Blast T1

Publié le par ZorgBlog

entete blast t1Il y a quelques années, quand je lisais du Larcenet, je lisais "Bill Baroud", "Les cosmonautes du futur" ou alors "La loi des séries" qui sortaient chez Fluide glacial et Dargaud à l'époque. Mais depuis quelques années, Manu Larcenet à changé de cap, ses albums ne sont plus que humoristiques (il y a "Chez Francisque" quand même), ils reflètent aussi, et de plus en plus, les coins sombres de l'âme humaine, s'intéressent au sens de la vie.


blast2Blast est dans la veine de la magnifique série "Le combat ordinaire", mais ici on nous emmène au plus profond de l'esprit torturé de Polza Mancini, personnage principal de cette histoire, 38 ans obèse et répugnant. Les premières pages, nous amènent dans un commissariat où deux inspecteurs interrogent Polza Mancini pour "ce qu'il a fait à Carole Oudinot..." L' homme au physique ingrat explique alors aux deux policiers (l'intégralité de l'album, ou pratiquement, se déroule en flashbacks) le déroulement de ces derniers jours, avant le supposé drame. Supposé...car tout indique qu'il est coupable d'un crime horrible mais finalement beaucoup de questions resteront en suspend à la fin de cet album.


Bref, Polza Mancini, personnage loquace (il est écrivain de profession), raconte la mort de son père, que Larcenet à dessiné mi-homme, mi-oiseau. Là encore, voilà un thème qui revient chez cet auteur, la mort du père...qui rappelle forcément le combat ordinaire. Cette triste disparition est le point de départ, semble -t-il, de l'histoire. On découvre alors rapidement la lente descente aux enfers de cet homme qui a abandonné son foyer pour se mettre en marge de la société, à la recherche du BLAST. Le Blast est un état, a cet  instant magique, il s'évade de son corps pour entrer en communion avec le monde, il ressent un sentiment de plénitude qui, un bref instant, le libére de tous ses maux (l'alcool aidant ^^).


Le scénario a l'air très bien construit dans l'esprit de Manu Larcenet, ce premier tome de 200 pages est uneblast5 magnifique introduction, qui laisse planer pas mal d'incertitudes sur le personnage de Polza Mancini et sur l'acte dont il est accusé, car il avoue lui-même, dans les premières pages, lorsque les deux policiers lui demande s'il sait pourquoi il est en garde à vue, il répond: "C'est à cause de ce que j'ai fait à Carole...". Aveux ou fausse piste créée par l'auteur? Est-il un véritable boucher ou simplement un paumé alcoolique victime d'hallucinations? Est-il coupable tout simplement? Beaucoup de suspens donc, vivement la suite.


blast4Cependant, j'aimerais quand même nuancer, et ça n'engage que moi, les articles élogieux que je vois fleurir depuis de nombreux mois sur cet album. Il n'y a aucun doute que Blast est une BD à posséder absolument dans sa bibliothèque. De la même manière, Manu Larcenet est un auteur formidable, dont je suis un fan absolu et qui commence à avoir une sacrée bibliographie. Cependant, le scénario n'est pas à proprement dit, pour moi, une "claque",  une "gifle", ou un "chef d'oeuvre" comme j'ai pu le lire, du moins pour l'instant, je changerais peut-être d'avis à la fermeture du dernier album, ou même dés le deuxième opus. Pourtant le personnage me plait beaucoup il est complexe, secret, peu avenant de prime abord, mais en même temps loquace, intelligent, doté d'un sens de l'humour noir que j'apprécie beaucoup. Le type de personnage qui peut devenir incontournable (sans jeu de mot ici ^^). Voilà pourquoi, je suis relativement confiant quand même pour la suite de cette série.


blastLà où j'ai pris une grande claque, c'est graphiquement, le jeu des noirs et des blancs, des niveau de gris...c'est époustouflant. La page qui m'a le plus marqué, c'est la page 46 où Polza Mancini est face à un moaï¹ sous une pluie battante...j'en bave encore. Mais Larcenet à aussi réussi à distiller ça et là, quelques touches de couleurs au travers des dessins d'enfants qui sortent de la tête de Mancini lors des "blast"...j'adore. 

 

 

Vous l'aurez compris, Blast, c'est un truc à lire, le moment sera agréable et vous aurez certainement envie de lire la suite. Mais il se peut aussi que vous soyez, non pas déçu, car le mot est fort, trop pour ce bel ouvrage,  mais un peu nuancé au regard de certains articles un peu trop élogieux à mon goût.

blast3Extrait de "Blast - grasse carcasse" qui exprime totalement ce que j'aime dans la façon de penser de Larcenet:

Polza Mancini:

"L'alcool, au même titre que n'importe quel produit qui modifie la perception, est un formidable outil d'expérimentation intellectuelle... hypocrite époque qui exalte les modifications corporelles douloureuses... souffrir pour maigrir, se muscler la viande ou s'affermir le croupion... se tatouer, se percer, se gonfler de plastique, se faire drainer la graisse comme on vide une fosse septique, se faire charcuter le nez, les joues, les lèvres, les mamelles, les complexes... ... mais dès qu'on exprime le désir de modifier l'esprit, surtout au travers d'une délicieuse ivresse, on devient un méprisable déséquilibré..."


N.D.R: Vous retrouverez un bel article de cet album sur K.BD à partir du dimanche 9 Mai. Je vous rappelle le concept de ce blog, nous sommes une équipe de 9 lecteurs (l'équipe s'est agrandit récemment ^^) et nous  lisons tous le même album, puis l'un d'entre nous synthétise tous les articles et rédige une chronique afin de vous offrir une vision plus réaliste. Un bon moyen donc, pour se faire une idée précise d'une BD...


L'instant culture ^^:

¹ Moaïs, c'est ce nom que porte les statues de l'île de pâque sculptées dans de la roche volcanique par le peuple Rapanui (peuple d'origine de l'île de pâque). Leur taille varie de 2,5 à 9 mètres, pour un poids moyen de 14 tonnes. Toutes sont des monolithes tournés principalement vers l’intérieur de l’île. On ne commence, seulement qu'aujourd'hui, à comprendre le mode d'édification employé par les Rapanui.

blast7

blast6

Publié dans Dargaud

Commenter cet article

Mo' la fée 23/04/2010 22:33


pareil, j'attends d'avoir une vision d'ensemble de la série pour parler de "claque", j'espère que je n'ai pas utilisé ce terme dans ma chro ^^ Quoiqu'il en soit oui, à suivre. Il semblerait que le
tome 2 soit plus succinct (62 planches)??


ZorgBlog 23/04/2010 23:06



Oui mais je n'ai pas beaucoup de doutes...j'ai confiance en Larcenet ^^ il va nous faire une bonne série.