Airborne 44 T1

Publié le par ZorgBlog

1. Là où tombent les hommes

Scénario: Philippe Jarbinet
Dessin: Philippe Jarbinet
Dépôt légal
: septembre 2009




Décembre 1944
La bataille des Ardennes fait rage depuis plusieurs jours. Dans une forêt figée par la neige et le gel, d’ultimes détonations parviennent encore aux oreilles d’un GI Airborne abattu dans la neige. Face à lui, deux enfants impuissants tentent de l’empêcher de mourir. Mais dans son dos, une tache de sang s’agrandit inexorablement…Flash-back.

La guerre partout, pour tous…

Au milieu d’un ruisseau, Luther Yepsen et un soldat allemand se tiennent mutuellement en joue. Ils hésitent à s’entretuer. L’Allemand finit par rompre l’affrontement et disparaît entre les arbres. Luther regarde sa main gauche ensanglantée. Il lui manque deux doigts, arrachés par une balle. Fouillant désespérément le lit du cours d’eau, il trouve enfin ce qu’il cherche : son annulaire autour duquel se trouve encore son alliance. Délicatement, il la récupère…

Sur la crête d’une colline, des SS enfouissent des mines sous la neige. La discorde règne entre les officiers. Evoquant une mystérieuse mission ordonnée par le Reichsführer Himmler en personne, l’un des deux hommes assassine froidement le second. Qui est donc cet Egon Kellerman qu’ils sont chargés de retrouver à tout prix ?

Dans un ancien haras, Gabrielle vit seule avec ses deux derniers chevaux. La guerre lui a pris tout le reste. Tout ce qui comptait à ses yeux… Dans une forêt aux contours de brume et de danger, deux enfants perdus sont partis à la rencontre de leurs parents que, dans leur naïveté, ils croient encore vivants. Leur destin commun est en marche.


Une belle découverte que cette série. J'étais sceptique au départ, et finalement je la trouve escellente, du moins ça commence vraiment bien avec ce tome 1. Un album "hyper" immersif, avec cette neige omniprésente liée à un suspense de tous les instants.  Scénario qui dresse le portrait d’une passion inattendue entre un soldat américain et une jeune Allemande au cœur de l’une des pires batailles de la Seconde Guerre mondiale.

Graphiquement, c'est vraiment très beau, Philippe Jarbinet utilisant une technique de mise en couleur directe à l'aquarelle que j'aime beaucoup. Une série en 2 tomes dans laquelle vous pourrez vous plonger les yeux fermés.

 

note 4.3/5

 

 

 

 

 


Publié dans Casterman

Commenter cet article