Chronique BD: Sandokan

Publié le par ZorgBlog

Sandokan

Scénario: M.Milani
Dessin: H.Pratt (le site officiel)
Editeur: Casterman
Dépôt légal: août 2009







Mer de Malaisie, 1849, à quelques miles des côtes occidentales de Bornéo. Sur son île sauvage de Mompracem assaillie par la tempête, un inquiétant personnage veille : le pirate redouté que les Anglais rêvent de capturer et que l'on surnomme le Tigre de Malaisie, Sandokan.
Bientôt arrive celui qu'il attend, Yanez, un Portugais, venu lui parler d'une splendide jeune femme aux cheveux d'or installée à Labuan, dont la réputation de grande beauté s'est répandue dans toute la région. Galvanisé par le récit de son ami, Sandokan décide de prendre la mer. Destination Labuan, à la fois pour contempler de ses yeux cette femme mystérieuse et pour se venger des Blancs qui ont assassiné sa famille.


Le maître est de retour!! Lire une BD d'Hugo Pratt a toujours été pour moi un moment particulier, car c'est en lisant Corto Maltèse que j'ai décidé de collectionner des bd et des objets qui en sont dérivés. Et quand j'ai su qu'un album d'Hugo Pratt allé être édité, j'ai d'abord trépigné d'impatience et j'ai ensuite couru le jour de la sortie...Sandokan, "la naissance de Corto Maltèse", voilà comment cet album aurait pu s'intituler tant le personnage de Yanez lui ressemble. Il suffit juste de lui raser la barbe et vous obtenez Corto.
Le trait de Pratt n'ai pas encore à cette époque à la hauteur des Corto Maltèse (je trouve le dessin plus grossier, comparez vous verrez ^^) mais on sent que l'on s'en approche fortement.
Sandokan c'est l'histoire d'amour impossible entre le tigre de Malaisie, (pirate sanguinaire mais qui accorde une importance capitale à la loyauté et au sacrifice) et la belle Mariane, fille d'un lord anglais.
J'ai adoré, mais je suis fan de Pratt, je ne suis donc pas forcément objectif, d'autant plus que le récit n'est pas terminé (oui ça peut énerver certain lecteur, mais c'est comme ça ^^), Hugo Pratt ayant décidé a l'époque de se focaliser sur une autre série en laquelle il croyait énormément, l'histoire d'un pirate devenu gentilhomme de fortune, un certain Corto. Et on ne peut décemment pas lui en vouloir d'avoir fait ce choix...





Publié dans Casterman

Commenter cet article

morue la fée 28/09/2009 08:58


il faut vraiment que je me trouve du temps pour lire cet album. Il est chez moi depuis deux bonnes semaines... je ne l'ai toujours pas ouvert... je ne doutais pas que la qualité soit au rendez-vous


ZorgBlog 27/09/2009 22:27


lol
tu auras ça demain sans faute ^_^


Yaneck 27/09/2009 16:11


Bonjour monsieur Zorg.
Votre mission, si vous l'acceptez, est de me remettre vos notes pour le top bd des blogueurs avant le 29 septembre au soir.
Si vous échouez, notre organisation niera avoir eu quelconque lien avec vous.

Ce commentaire s'auto-détruira dans...