Dimanche 27 septembre 7 27 /09 /Sep 19:00
Sinbad
2. La griffe du génie


Scénario: C.Arleston, A.Alwett
Dessin: P.Alary
Editeur: Soleil
Dépôt légal: août 2009









Echap­pé de peu à Tu­ra­bah, Sin­bad, mal­gré les ins­tru­ments ma­giques dont ses aven­tures l'ont pour­vu, ne pour­ra pas se dis­si­mu­ler au flair d'Azna. Rat­tra­pant son gi­bier, pour le compte de la puis­sante ma­gi­cienne, celle-​ci sera fi­na­le­ment vic­time des charmes de ce héros à la mo­rale va­cillante. Et grand bien lui fera, car elle pour­ra enfin s'af­fran­chir du lien ma­gique qui la liait à sa maî­tresse. Ac­com­pa­gné de cette pan­thère qui peut se trans­for­mer en femme (et non l'in­verse, notez bien), Sin­bad en­tre­prend de re­joindre Bag­dad. En effet, il est tou­jours à la re­cherche de ses pa­rents et sa seule piste est le col­lier qu'il a vu dans le re­flet que lui ren­voya le Cra­tère d'Alexan­drie. Peut-​être les joaillers de la grande cité sau­ront-​ils le ren­sei­gner. Il ne sera pour­tant pas à l'abri, car les mes­sa­gers de Tu­ra­bah par­viennent à le lo­ca­li­ser et à lui ino­cu­ler une peste bu­bo­nique plu­tôt salée, qui man­que­ra de si­gner la fin de ses aven­tures.

Sinbad est une excellente série, certes tous publics, respectant tous les codes de la BD d'aventure, (le héros, la quête, la so
rcière maléfique et un génie manipulateur) mais une excellente série quand même. L'humour et l'action sont encore au rendez-vous dans un décor envoûtant des milles et une nuit parfaitement retranscrit par Pierre Alary. Certaine planches sont vraiment impressionnante dans le découpage.
En tous cas, un bel album qui vous fera passer un bon moment, et à la fin duquel vous aurez envie d'enchaîner le troisième tome "Les ombres du harem"...qui n'est pas encore sorti ^_^




Par ZorgBlog - Publié dans : Soleil - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés