Chronique série: Helldorado

Publié le par ZorgBlog

Helldorado

Scénario: Jean David Morvan, Miroslav Dragan
Dessin: Ignacio Noé
Editeur: Casterman
Série en cours


Tome 1, Santa Maladria


Quelque part sur une île tropicale, un village indien s’éveille dans la douceur de l’aube. Mais l’enfer se déchaîne bientôt : un escadron de conquistadores a cerné les lieux, et massacre jusqu’au dernier tous les habitants, femmes et enfants compris. Toutes les apparences d’un crime gratuit, impardonnable. Mais peut-être la réalité est-elle plus complexe qu’il n’y paraît. Car ce n’est pas une « simple » guerre conventionnelle qui oppose les Espagnols aux indigènes, les indiens Syyanas. Un troisième belligérant parcourt le théâtre des opérations, frappant indistinctement dans les deux camps sans jamais faire de quartier : une maladie mortelle foudroyante, si effrayante qu’on s’est même refusé à la nommer.

















Tome 2, Esperar la muerte

Une île tropicale où Conquistadores et Indiens se livrent une guerre sanglante. Une terrible maladie qui ravage les deux camps. Le devenir de ce monde de feu et de sang est aujourd’hui entre les mains de deux adolescents et d’une jeune fille ! Alors que Dathcino, le jeune voleur tombé dans les griffes du Capitaine des Conquistadores, découvre l’horreur des camps d’expérimentation, son complice, Hutatsu, erre au coeur de l’île, en quête d’une stratégie pour sauver son ami. Au même instant, dans la cité Syyanas, la jeune Initsiii est prête à tout pour venir en aide aux plus malades. Le destin est en marche pour ces trois caractères hors du commun que la maladie unira contre leur volonté !


















Tome 3, Todos enfermos!

L’horreur est partout sur l’île, à mesure que s’accentuent les ravages de l’épidémie. Massacres et exactions se multiplient, tan du côté des indiens Syyanas que de celui des conquistadores espagnols. Chez les premiers, on en vient à sacrifier des nourrissons, dans la vaine quête d’un remède miracle qui parviendrait à sauver la princesse, touchée à son tour par la terrible maladie.Pendant ce temps, chez les Blancs, une patrouille découvre par hasard le sort réservé aux soldats que l’on avait prétendument rapatriés en Espagne : leurs propres camarades les ont sommairement exécutés, afin que nul ne quitte jamais l’île maudite…Dans cet univers ravagé, les héros involontaires de cette histoire, quoique contaminés eux aussi, sont pourtant toujours vivants : Dathcino sert de cobaye aux médecins espagnols à la recherche d’un médicament, tandis qu’Hutatsu joue les guides pour les conquistadores qui l’ont capturé, remontant les traces de leurs compagnons exécutés.Parviendront-ils à rester en vie, ou croiseront-ils à leur tour, comme tant de suppliciés avant eux, la route du terrifiant capitaine Abatirso?


















Mon avis:
Voilà une série qui mérite d'être dans toutes les bonnes bibliothèques. Le prolifique Jean-David Morvan ainsi que Miroslav Dragan nous proposent un formidable scénario. Nous suivons l'histoire de Hutatsu et Dathcino qui luttent pour survivre non seulement face aux conquistadores mais aussi face à leur propre peuple (En effet leur vie est marginale, de plus ils ne se soumette pas aux croyances Syyanas et cela ne plaît pas du tout aux chefs Mayas), sans oublier la peste qui massacre les indiens autant que les conquistadores sans distinction!!
Bref, il y a de quoi faire, et le scénario ne souffre d'aucune baisse de rythme. Un récit parfois dur, et parfaitement illustré par Ignacio Noé. La violence est omniprésente mais ne prends pas le pas sur l'histoire, le dessin est parfaitement adapté et les couleurs sont réellement magnifiques, et mettent vraiment dans l'ambiance voulue. Pour ne rien gâcher, l'un des personnages principaux de ces rois albums, le capitaine Abatirso est vraiment charismatique (il n'y a pas de bonnes histoires sans un grand "méchant").
Bref lisez cette belle série, le tome 3 nous offre une fin très intéressante et ouvre des portes pour la suite du scénario...ça promet!!




Publié dans Casterman

Commenter cet article