Glénat

Samedi 11 avril 6 11 /04 /Avr 15:00
L'hermione
Black Crow raconte

Tome 1: La conspiration pour la liberté

Dessin et Scénario : Jean-Yves Delitte
Editeur: Glénat










À travers l’histoire d’une frégate, devenez le témoin de l’indépendance du peuple américain au siècle des lumières. En 1778, dans l’arsenal de Rochefort la frégate l’Hermione est mise en chantier d’après les plans de l’ingénieur Chevillard Aîné. Pendant près d’un an, charpentiers, perceurs, calfats, forgerons et bagnards se relaient pour construire ce navire de près de 45 mètres, doté d’une voilure de 1500 m2, de 26 canons pouvant tirer des boulets de 12 livres.

En 1779, Gilbert Motier, marquis de La Fayette, cherche à obtenir de la France un soutien ferme et officiel dans le conflit qui oppose l’Angleterre et ses treize colonies en Amérique du Nord. Louis XVI accepte d’apporter une aide militaire et financière aux hommes du général Washington et ordonne à La Fayette d’embarquer sur l’ Hermione pour combattre aux côtés des insurgés…

 

La première plance en noir et blanc © Glénat


Mon avis:

A chaque fois que j'achète et que je lis un album de Jean-Yves Delitte, c'est toujours la même chose: je voyage. Je comprends pourquoi c'est un de mes dessinateur et raconteur d'histoire favori . Avec Delitte, le dessin est complexe mais toujours lisible et les planches sont remarquablement bien construites. La mise en couleur est quasi parfaite. Les planches noires (lorsque l'action se déroule de nuit) sont un enchantement, en un mot: j'adore.

Si vous ne connaissez pas encore cet auteur, empressez vous de lire la série "Le Neptune", ou encore "Les nouveaux tsars", "Les coulisses du pouvoir" mais aussi la génialissime série "Tanatos". Et si vous aimez la mer, il faut absolument lire les histoires du "Belem" (2 tomes parus).
"L'hermione", encore un chef d'oeuvre signé Delitte!!


Jean-Yves Delitte en quelques mots:

Né en 1963 en Belgique, Jean-Yves DELITTE fait ses premiers pas dans l'hebdomadaire "Tintin" en 1984. Après quelques Récits Authentiques, il dessine ONNA, puis crée DONNINGTON sur un scénario de Philippe Richelle. Le duo signe un seul épisode de VENTURI chez Glénat, puis crée Les Coulisses du Pouvoir chez Casterman en 1999. Delitte revient aux éditions Glénat en 2003 avec la série Neptune, suivie par Les Nouveaux Tsars. En 2006, il propose l'adaptation en BD des Brigades du Tigre avec Xavier Dorisson et Fabien Nury, puis réalise un album sur l'histoire du Belem. Jean-Yves Delitte à été élevé au rang de "Peintre officiel de la marine".
Par ZorgBlog - Publié dans : Glénat - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 9 avril 4 09 /04 /Avr 08:00
Magus
Tome 1: Le fossoyeur


Dessin: Annabel
Scénario: François Debois, Cyrus
Editeur: Glénat













Le jeune Stanislas est à la lie de la société. Fossoyeur chargé d’enterrer les victimes des guerres qui secouent un Moyen Age en proie au chaos, il enchaîne les jours et les nuits de travail sous le signe effrayant de la Mort. Mais ce que Stanislas ignore c’est que sommeille en lui un don. Celui de se faire le réceptacle des sortilèges des derniers magiciens pourchassés par un pouvoir religieux souhaitant régner en hégémonie. Un don qui en fait l’espoir des mages et autres sorciers du royaume. Mais un don qui va en faire aussi l’homme à abattre des autorités religieuses. Qui dès lors ne penseront plus qu’à creuser le trou du fossoyeur...

Mon avis:

Une bonne BD  dont l'histoire se déroule en plein moyen-âge, sur fond de magie...au premier abord, je me suis dit: c'est du déjà lu, et je vais encore tomber dans un traquenard héroic-fantasy!!
Eh bien non, à ma grande surprise. Ici point de magie à tout va, seul Stan (du moins pour l'instant) semble avoir un don particulier. J'ai trouvé cette BD bien faites, scénario convaincant, dessin à la hauteur, j'aime beaucoup la fin de cet album qui nous donne envie d'enchaîner le second opus directement...
Un premier cycle qui sera composé de 3 tomes, donc une série qui soyons en sur sera très rythmée

Bande annonce Glénat:



Par ZorgBlog - Publié dans : Glénat - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 4 décembre 4 04 /12 /Déc 10:00
Il était une fois en France, T2: Le vol du corbeau Noir
Scénario: Fabien Nury, Dessin: Sylvain Vallée
Editeur: Glénat
Nous sommes en juin 1940 au début de cet album, les Nazis font régner la peur sur la France. Beaucoup de Juifs essaient de quitter le pays par bateau pour les Etats-Unis. C'est à la Rochelle que nous retrouvons Joseph et sa famille sur les quais, prêts à embarquer sur un paquebot...
Joseph décide pourtant au dernier moment, de ne pas partir. Il a trouvé le moyen de rester en Franceet ainsi continuer son "business". Il à rencontré un faussaire capable de falsifier les papiers d'identités. Il confie Eva et ses deux filles à son frère Marcel, en attendant que le contexte politique et économique s'arrange.
Il ré-ouvre son entreprise avec l'aide de son assistante (Lucie) et reprend les affaires courantes. Mais la machine Nazie le rattrape et lui demande de participer à l'effort de guerre en fournissant du métal en grande quantités au Reich...

Mon avis:
La grande saga (prévue en 6 tomes) continue de fasciner par son réalisme. Un second tome dans lequel Joseph Joanovici semble moins puissant que dans l'album précédent, les choses se gâtent pour notre ferrailleur. Le patriote qu'il est (il sauve 150 de  ses employés Juifs en leur faisant faire de faux papiers d'identités), doit collaborer avec les Nazis (qui lui permettent de s'enrichir encore plus)...il est coincé.
J'ai rarement l'occasion de lire une BD qui me passionne à ce point. Comme le dit Fabien Nury lui-même, cette BD à été conçue comme un film. Sylvain Vallée dessine formidablement bien, cases, couleur, décors fouillés, personnages réalistes, bref un travail parfait...un seul reproche, il faut attendre encore un peu pour lire la suite ;-)



Site de l'éditeur: http://www.glenat.com/
Couverture et planche © Glénat
Par ZorgBlog - Publié dans : Glénat - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 3 décembre 3 03 /12 /Déc 10:00
Il était une fois en France, T1: L'empire de Monsieur Joseph
Scénario: Fabien Nury; Dessin: Sylvain Vallée
Editeur: Glénat
L'histoire débute en 1905, à Kichinev, en Roumanie où Joseph et Eva échappent à la répression sanguinaire des soldats russes. Ils se marieront 20 ans plus tard.
Sans un sou en poche, ils décident de demander à l'oncle d'Eva (l'oncle Krugh), qui est ferrailleur à Paris de les héberger. Joseph est fin connaisseur en métaux et va rapidement devenir  indispensable en négociant de fumeux contrats en s'octroyant au passage une bonne part du gâteau.
Joseph Joanovici est pourtant analphabète, mais il compense par un redoutable sens des affaires et compte particulièrement bien.
Plus tard, il devient actionnaire majoritaire dans l'entreprise en payant les dettes de l'oncle Krugh et va ainsi faire fructifier son argent en grande partie grâce au marché noir. En 1947, Il devient le caïd parisien, il a la main sur la police. Tantôt résistant et parfois collabo, il semble maîtriser la situation, mais la DST s'intéresse à lui...
Mon avis:
Fabien Nury est un formidable raconteur d'histoire (très inspiré par les films de gangsters et les western) et il le prouve encore une fois en nous emmenant dans une période de l'histoire tragique mais qui fascine souvent (car inscrite dans notre culture. Joseph Joanovici est un de ces personnages qui doit composer entre son sens des affaires, le contexte politique des années 40 et ses origines qui le mettent directement en danger
Les nombreux "flash-back" rendent le récit plus réaliste, plus rythmé. Tout ça parfaitement mis en valeur par le dessin de Sylvain Vallée qui illustre le récit avec beaucoup de justesse, en stéréotypant ses personnages sans toutefois tomber dans la caricature.

Site de l'éditeur: http://www.glenat.com/
Couverture et planche © Glénat
Par ZorgBlog - Publié dans : Glénat - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 19 novembre 3 19 /11 /Nov 17:57
Tanatos tome3: le mystère du Lusitania

Scénario: Didier Convard - Dessin: Jean-Yves Delitte
Edition: Glénat

La réincarnation du "Mal" est de retour dans un nouvel opus.
Après avoir déclenché la première guerre mondiale (Voir tome 1 et 2), Tanatos s'intéresse cette fois-ci, à une arme redoutable à l'état expérimentale, en cours de fabrication par les forces alliées et qui pourrait bien mettre fin au conflit.

Notre machiavélique personnage va mettre en place, comme il sait si bien le faire, un plan pour dérober cette invention. Utilisant les technologies les plus pointues de l'époque, voire même avangardistes (voir les écrans plats de son repère, qui donne l'impression que Tanatos est largement en avance sur son temps).
Mais c'est sans compter sur le célèbre détective Victor, en partance pour le front, mais qui va se voir confier par le gouvernement, la mission ardue d'enrailler les plans de l'énigmatique personnage, qu'il connait mieux que n'importe qui...

Mon avis:

Encore un superbe tome que nous offres Didier Convard et Jean-Yves Delitte. Cette série se fait tout doucement une place de choix dans le monde de la BD, d'abord grâce à des idées de scénario géniales, mais aussi grâce à ce personnage si étrange qu'est Tanatos, et tout ça dans un contexte historique réaliste.
Le côté ultra-moderne de ce personnage tranche avec les moyens rudimentaires de l'époque de la première guerre mondiale.
Un tome 3 qui annonce une suite obligatoire avec une fin comme celle-ci, et c'est tant mieux pour nous ^^


site de l'éditeur:
www.glenat.com

Couverture et planche 1 © Glénat
Par ZorgBlog - Publié dans : Glénat
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés